Une livre de chair Imprimer

 

Une livre de chairUne livre de chair

ACTES SUD
Un endroit où aller
février 2010

 

Prix de la Bastide 2011

 

Romain, la quarantaine, s’effondre durant une partie de poker chez Ryan. Persuadé que cette crise cardiaque sera la bonne, il laisse filer ses pensées. Héritier d’une fortune colossale, il a fréquenté le monde clinquant de Hollywood avant de venir échouer, ruiné, à cette table de jeu clandestine dans le New York interlope des fauchés. Dans la pièce voisine, la partie de poker se poursuit, et le drame se noue : Freddy, un maffieux dont Ryan est le débiteur surgit avec ses hommes et ils le frappent à mort. Les autres sont sommés de trouver une solution pour rembourser la dette. L’argent est pour tous à l'origine du mal-être puis du malheur, et dans la balance, une livre de chair vaut bien une dette d’argent.
Le compte à rebours de cet habile huis-clos, enclenché dès la première ligne, est égrené avec une insistance croissante, soutenu par une écriture qui creuse et malmène à l’envi, et des personnages chancelants aux répliques intérieures dignes des grands films noirs.



Format 10 x 19, 400 pages environ

 


Logo du Figaro magazineLe Figaro Magazine (Paulin Césari) - mars 2010

Une livre de chair

Une partie de poker dans un appartement new-yorkais. Romain, héritier ruiné et velléitaire indifférent, s'écroule, victime d'une crise cardiaque. Une interminable agonie commence, brutalement interrompue par l'arrivée de mafieux venant chercher leur dû. S'ensuit un (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine RollingStoneRollingStone (Hubert Artus) - mars 2010

Métaphysiques de l'argent

New York. Un immeuble. Un appartement. Celui de Ryan, où Romain s'effondre durant une partie de poker mal barrée. Il croit qu'il va y passer, et nous raconte son passé de riche héritier à Hollywood. Ici, l'économie est aussi un mode de vie: (...)

Lire l'article...

 


 

Photo d'Alain MabanckouAlain Mabanckou

Pia Petersen, romancière du vertige psychologique

Depuis quelques années je ne cesse de signaler la singularité de l’écriture de Pia Petersen, écrivaine d’origine danoise qui écrit en français. Plusieurs de ses livres ont été publiés, dont Une fenêtre au hasard et Iouri aux Éditions Actes Sud. Son écriture serrée et nerveuse réhabilite le roman psychologique. Pia Petersen a su éviter les écueils du roman nombriliste. Même en se lançant (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Monde des LivresLe Monde des Livres (Nils C. Ahl) - février 2010

"Une livre de chair", de Pia Petersen : en avoir ou pas

Plusieurs romans ont tenté de mettre en scène l'actuelle crise financière et économique. Avec un bonheur littéraire incertain, parfois introuvable. On retiendra de ce texte de Pia Petersen que la meilleure façon de l'écrire (pour l'instant), c'est sans doute au second plan. Théâtre d'un drame de solitude et de cinéma, la crise mondiale est ici souvent évoquée mais jamais vraiment (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les InrockuptiblesLes Inrockuptibles (Emily Barnett) - février 2010

Bluff sanglant

L'addiction au poker comme symptôme de la crise financière, dans un huit clos déroutant signé Pia Petersen.
New York, la nuit. Dans un appartement près de Times Square, cinq hommes s'adonnent à leur passion: une partie de poker qui ne finira qu'avec les premières lueurs de l'aube, dans un bain de sang. Entre-temps, (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Canard EnchaînéLe Canard Enchaîné (Frédéric Pagès), février 2010

"Il fallait gagner et devenir riche, ultrariche." Autour de la table, ces New-Yorkais sont malades de l'argent. Ce sera Freddy, "brutal, bête et malin", qui gagnera la partie de poker avec son revolver. Cette métaphore de notre épique époque est racontée à la manière froide d'un Tarantino dans "Reservoir Dogs". On tue comme on clique (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine ZibelineZibeline (Marie Godfrin-Guidicelli)- mars 2010

Les jeux sont faits

Emprunté à la pièce de Sakespeare Le Marchand de Venise, le titre du roman de Pia Petersen, Une livre de chair, est un huis clos étouffant comme il se doit. Collant comme la sueur des personnages englués dans leur misère sociale ou affective, réunis par hasard autour d'une table de jeu dans un appartement miteux de New York. La partie est (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Addiction le magAddiction le mag - février 2010

Quand l'odeur de l'argent se mêle à celle du sang...

L'argent. Qu'on en ait trop ou pas assez, c'est lui qui fait tourner le monde. Pia Petersen a fait de cet argent un personnage à part entière, en le mettant au coeur d'une étrange histoire. Presque un polar, puisque le suspense est bel et bien là; presque un roman de société, car c'est surtout une formidable réflexion sur le sens de la vie de l'homme moderne. Celle de Romain, un jeune (...)

Lire l'article...

 


 

Logo La VieLa Vie (Sophie Biltman) - avril 2010

Une livre de chair par Pia Petersen

Avec la fortune dont il a hérité, Romain aurait pu mener une existence facile. Mais voilà, il a tout dilapidé et se retrouve, la quarantaine abîmée, coincé dans un appartement miteux à jouer au poker. C’est cette déchéance que peint minutieusement Pia Petersen, ajoutant page après page des pièces au puzzle de cette vie gâchée. Lors d’une énième soirée de poker (...)

Lire l'article...

 



 

ARTE Journal - 09 avril 2010

Pia Petersen, Mathieu Larnaudie et la crise économique

Les écrivains s'emparent de la crise économique Après les économistes, les historiens, les journalistes et autres observateurs aguerris, c'est au tour des écrivains de s'emparer de la crise économique survenue à l'automne 2008. En France nous avons bien sûr Florence Aubenas, actuellement en tête des ventes avec son récit sur les oubliés du système. Mais il y a aussi Pia Petersen et Mathieu Larnaudie. Denis Michelis a rencontré les deux auteurs qui chacun à leur façon ont tenté de mettre en scène l'actuelle crise économique et financière.

 

                            

 

France 3 - 11 février 2010

Entretien d'Olivier Barrot avec Pia Petersen pour son livre "Une livre de chair"

Dans les locaux de la Fondation Deutsch de la Meurthe de la Cité internationale universitaire de Paris, Olivier BARROT reçoit Pia PETERSEN pour son roman Une livre de chair (édition Actes Sud). Le livre évoque le pouvoir corrupteur de l'argent au travers des aventures d'un joueur. Des images d'illustration sur l'univers du jeu ponctuent l'entretien.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.


RFI - En sol majeur - mardi 23 février 2010

Par Yasmine Chouaki

Pia Petersen
(26:31)

                            
 
Partager sur vos réseaux préférés