LE NOUVEL OBSERVATEUR - Raymond Jean - Mai 2004

 

 

Couverture de Parfois il discutait avec dieu - Éditions Actes SudLogo Le Nouvel Observateur

 

 

 

Il erre dans les rues, entre Odéon, Châtelet et la place du Québec.

Il fait halte de temps en temps dans un café, dans les couloirs du métro ou dans un centre d’accueil pour manger quelque chose. Dans une bibliothèque pour emprunter un livre sur les Amérindiens.

Il est devenu clochard. Si on lui demande son nom, il dit Hadrien ou Sébastien. Il n’a plus d’identité, n’est plus rien. Mais il lui arrive de discuter avec Dieu, ou de suivre une femme, sans espoir. Il rêve souvent du Nord.

Après Le jeu de la facilité, Pia Petersen, d’origine danoise, a écrit ce beau roman avec la calme aisance des mots.