Pia Petersen Le site officielSite de Pia Petersen

Logo de Facebook Logo de Twitter Logo de Linkedin Logo de Google+


Logo du Quotidien du Luxembourg Le Quotidien du Luxembourg (Serge Bressan)
Février 2014

Fable divine

Cliquer pour agrandir

Article paru dans Le Quotidien du Luxembourg Couverture du livre Mon nom est DieuDieu dans les habits d'un SDF. Cela arrive dans le nouveau roman de Pia Petersen.

On l'avait quittée l'an passé après deux belles lectures: Instinct primaire et Un écrivain, un vrai. En ce début d'année, on retrouve Pia Petersen, née au Danemark, installée à Marseille, avec un nouveau roman au joli titre, Mon nom est Dieu. Tout simplement une fable divine!
Avec une jeune journaliste, Morgane, qui croise dans une rue de Los Angeles un SDF aussi bougon que dépressif. Ouverture du roman: «Lorsque Dieu lui demanda d'écrire sa biographie, elle dit non, fermement non, pas question. Lorsque Dieu lui ordonna d'écrire sa biographie, elle lui demanda de quel droit il lui donnait des ordres. Elle songeait que s'il avait été Dieu, ça n'aurait pas été la bonne réponse...»
Oui, bien sûr, Dieu dans les habits d'un SDF, c'est impossible... Sauf que là, chez une Pia Petersen inspirée, ça devient possible. Mieux: évident.
Alors, foncièrement et fondamentalement non croyante, notre Morgane se laisse prendre par ce personnage qu'on sent déprimé, écœuré, largué. Ce personnage qui assure être Dieu mais ne comprend pas toujours pourquoi les humains se sont éloignés, détournés de lui. Tous les humains sauf ce Jansen qui a fondé une église (plus certainement, une secte) et décidé d'en faire son idole. Morgane va écouter ce type, ce Dieu revenu sur Terre. Elle va écrire sa vie, son œuvre. Ses interrogations, aussi. Par exemple, pourquoi les hommes lui ont donné d'autres noms.
Au fil du récit, Morgane (et, par conséquent, le lecteur) découvre un personnage furieusement insolite. Qui n'hésite pas à balancer: «Les prêtres, les imams, les prophètes, un vrai cauchemar, des escrocs, des arnaqueurs qui ne voient que leur intérêt.» Qui affirme que les hommes sont «ingrats, instables, égoïstes, destructeurs et plus encore et le résultat, c'est une extrême solitude mais personne ne se rend donc compte de ça?», ou encore, définitif: «Toutes les religions sont des conneries.»
Avec ce nouveau et follement enthousiasmant roman, tout en interrogations et bousculades des mythes et légendes, Pia Petersen signe là l'autoportrait de Dieu. Tout simplement jubilatoire!
Serge Bressan

 

Retour Presse Mon nom Dieu

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Copyright © 2017 Site de Pia Petersen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.