Pia Petersen Le site officielSite de Pia Petersen

En français En espagnol En chinoisEn arabe - Liban

 

 

Logo de LetteratitudineNewsLetteratitudineNews (Claudio Morandini) - Septembre 2014

MON NOM EST DIEU di Pia Petersen

 

Un personaggio potente, ingombrante riempie le pagine di “Mon nom est Dieu” (Plon, 2014), il nuovo romanzo di Pia Petersen, autrice nata a Copenhagen ma francese a tutti gli effetti: è Dieu, Dio insomma, un Dio che si aggira massiccio e goffo per le strade di Los Angeles, malridotto come un barbone, tormentato da un assillo: perché gli uomini lo detestano? A questa domanda si legano altre: perché gli uomini gli attribuiscono la responsabilità delle loro scelte e soprattutto dei loro errori? Perché le grandi religioni monoteiste lo hanno frainteso, rendendolo ciò che non è e non è mai stato? L’unica soluzione (non è più tempo di diluvi universali, parrebbe) è avvicinare la persona giusta, in questo caso una giovane giornalista di origini francesi, Morgane, e chiederle di scrivere la sua biografia, per sgombrare il campo da tutti gli equivoci che i testi sacri delle religioni rivelate hanno accumulato. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du quotidien L'HumanitéL'Humanité (Muriel Steinmetz) - Août 2014

Dieu lève le coude trop souvent

Dans son dernier roman, l’écrivaine danoise Pia Petersen imagine le créateur du monde fait de chair et de sang, plongé dans la plus profonde dépression.

 

Cet antihéros égocentrique, fainéant, revenu de tout sans jamais être allé très loin, offre l’occasion à la romancière danoise, qui porte sur l’époque un regard critique sans concession, de se mettre en quête d’une autre forme de fiction. Gentiment subversive, elle s’amuse beaucoup à partir de ce sujet d’étude, Dieu, entre tous controversé. Avec une grande liberté de ton et d’invention, elle donne à voir un Dieu bourré de complexes qui regrette amèrement d’avoir octroyé le libre arbitre à l’humanité. Ce Dieu s’attaque de biais à tous ses porte-parole, prêtres, imams ou prophètes, qui «ont décidé de mettre par écrit des choses que j’ai dites un peu par hasard», dit-il. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Article paru dans Femme actuelleFemme actuelle - Juillet 2014

14 romans à lire sur la plage

Pour s'évader

«Mon nom est Dieu», de Pia Petersen, éd. Plon, 261 p., 18 €.

Dur dur de se faire un nom quand on en porte un aussi célèbre et qu’on en revendique la paternité. N’est pas Dieu qui veut! Pour asseoir sa légitimité, rien de tel que de faire écrire sa biographie par la plus célèbre des journalistes. Mais est-il crédible de se prétendre Dieu lorsqu’on est déprimé et écœuré par le peu de cas que font les hommes de sa haute fonction?
Réponse à se plier de rire avec Pia Petersen qui nous offre là un roman fort original. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Article paru dans InfrarougeInfrarouge
Juillet 2014

Livres: Session de rattrapage

«Sur la plage avec vos pavés»

Sélection de livres à lire cet été. Pour s’évader, être émoustillé, surpris ou mieux : découvrir des auteurs…

Par Ondine Debré

Mon nom est Dieu, de Pia Petersen chez Plon.
L’auteur danoise, qui s’est déjà fait remarquée pour ses derniers ouvrages, livre ici un roman incisif et original: Dieu revient sur terre sous l’aspect d’un clochard et demande à une jeune journaliste d’écrire sa biographie. Sous le soleil de Los Angeles, le dialogue s’installe entre cette jeune femme et l’improbable vieillard, et c’est finalement de la nature humaine dont il est question au fil du roman. Un conte sur le doute et la désillusion, un récit parfois très drôle et toujours spirituel, au sens laïc du terme bien sûr.

 

Lire l'article...

 


 

Article paru dans GoliasGolias Hebdo (Mathylde) - Avril 2014

Pia Petersen, Mon Nom est Dieu

Mon nom est Dieu est un roman hétéroclite, burlesque, entre le sérieux des thèmes abordés et l’humour de l’écrivain. Que l’on apprécie le style de Pia Petersen ou que l’on y soit moins sensible, la romancière réussit à surprendre le lecteur croyant, agnostique ou athée, en jouant avec les codes de notre civilisation, le poussant à remettre en question ses certitudes face aux contradictions de la société actuelle. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Photo de Pia Petersen dans Le Jeudi du LuxembourgLe Jeudi du Luxembourg - Avril 2014

Dieu Himself

«Mon nom est Dieu» de Pia Petersen, chez Plon

Pia Petersen créé une fable contemporaine plus métaphysique qu'il n'y paraît, et, telle une joueuse de cartes, développe une intrigue dont Mon nom est Dieu est le premier rebondissement. A suivre. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine Télé 2semainesTélé 2 semaines - Mars 2014

Article paru dans Télé 2semainesAu nom du Père

 


Entre conte philosophique et farce métaphysique, une fable singulière qui, l'air de rien, pose des questions pertinentes sur nos origines et le fondement de notre société.
À méditer! (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine Ici ParisIci Paris (Stéphanie Lohr) - Mars 2014

Article paru dans Ici ParisMon nom est Dieu de Pia Petersen

Page après page, Dieu va apparaître sous un aspect pour le moins insolite. Un autoportrait décalé qui nous offre surtout la vision d'un monde en perte de repères.
Original et très déroutant. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo de Télé 7 joursTélé 7 jours - (Anne Smith) - Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

Sur une idée très originale, Pia Petersen a construit un roman plein d’humour, non dénué de profondeur.
On y croit. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du Quotidien du Luxembourg Le Quotidien du Luxembourg (Serge Bressan)
Février 2014

Fable divine

Article paru dans Le Quotidien du Luxembourg Dieu dans les habits d'un SDF. Cela arrive dans le nouveau roman de Pia Petersen.

On l'avait quittée l'an passé après deux belles lectures: Instinct primaire et Un écrivain, un vrai. En ce début d'année, on retrouve Pia Petersen, née au Danemark, installée à Marseille, avec un nouveau roman au joli titre, Mon nom est Dieu. Tout simplement une fable divine!
Avec ce nouveau et follement enthousiasmant roman, tout en interrogations et bousculades des mythes et légendes, Pia Petersen signe là l'autoportrait de Dieu. Tout simplement jubilatoire! (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo de Marseille l'HebdoMarseille l'Hebdo (Patrick Coulomb) - Janvier 2014

 

Pia Petersen, celle qui a rencontré Dieu

 

Article paru dans Marseille l'HebdoROMAN. L'auteur marseillaise Pia Petersen publie son neuvième livre, "Mon nom est Dieu", chez Plon.

Mais qui est donc cet homme que Morgane ne cesse de croiser?
Est-il vraiment un SDF, cet homme qui dit être Dieu et qui titille plus que fortement la curiosité de la jeune femme? A tel point qu'elle va l'inviter à venir se poser chez elle, contre l'avis, on s'en doute, de son petit ami...
Ainsi commence le nouveau roman de Pia Petersen, cette auteur marseillaise arrivée il y a une vingtaine d'années du Danemark, et dont la carrière progresse à chaque roman un petit peu plus. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine GlamourGlamour - Janvier 2014

Article paru dans GlamourMon nom est Dieu

A quoi ressemblerait Dieu s'il débarquait sur Terre?
Pour Pia Petersen, il se rapprocherait d'un clochard parano. Un fou qui, poussé par la montée de l'athéisme et écœuré par les critiques de ses fidèles déciderait de faire écrire sa bio par une journaliste sceptique. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo Le courrier de GenèveLe courrier de Genève (Eugène Ébodé) - Décembre 2013

Article de Eugène Ébodé paru dans Le courrier de GenèvePia Petersen
La pasionaria

LIVRE Préoccupée par le désossement de l’écrivain à l’ère médiatique, l’auteure danoise et francophile s’insurge contre la téléréalité dans son dernier roman.

Une réflexion à la fois grinçante et tendre sur le devenir de l’écrivain à l’heure de la marchandisation de son statut et de la folklorisation de sa production. Dans le grand cirque médiatique où il doit s’agiter, l’auteur, écrit-elle, est sommé de se soumettre aux désirs du public et aux dogmes de l’écriture collaborative. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo du quotidien L'HumanitéLe Parisien (Pierre Vavasseur)
Décembre 2013

Maîtresse sinon rien

C'est une collection de qualité dans laquelle les auteurs sont invités à écrire une longue lettre à quelqu'un qui leur est cher. Après Yves Simon, Linda Lê ou Anne Goscinny, Pia Petersen signe un texte percutant. L'héroïne y décrit son statut assumé de maîtresse. Si assumé, même, qu'elle n'a jamais souhaité s'attacher à l'homme qu'elle aimait par les liens du mariage. Juste vivre cet amour «sans profit». Réflexion différente sur la relation amoureuse, ce récit romantique est un coup d'escarpin dans la fourmilière des codes. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo de la Société de Lecture (Genève)Plume au Vent - Société de Lecture (Genève) - Décembre 2013

Site: Société de Lecture

Instinct primaire

 

Pia Petersen donne sa vision d'une façon fluide et concise; avec l'originalité qui la caractérise, elle pénètre dans la grande tragédie de l'incompréhension entre hommes et femmes pour observer le sentiment amoureux et son asservissement aux moeurs d'une époque.
Depuis les paradoxes d'un temps où "le mariage et les enfants pour tous" se cogne à la valse des divorces et au surpeuplement, jusqu'aux vices cachés des romans "à l'eau de rose", elle mène une savoureuse exploration de nos instincts primaires. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo L'écho des livresL'écho des livres (Pauline Gentioux) - Novembre 2013

 

Une idée neuve: et si une femme était avant tout un être humain?

 

Une femme écrit à un homme. Elle s'est enfuie lors de la cérémonie de mariage. Pourtant elle l'aime, mais désormais, lui ne veut plus la voir ni l'entendre. Ce n'est pas le début d'un roman-feuilleton mais la scène inaugurale d'Instinct primaire. Pia Petersen écrit à la 1re personne - mais ce "je" est universel - sur la condition des femmes et sur ce qu'une femme libre, écrivain, courageuse, peut en penser. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo du quotidien L'HumanitéL'Humanité (Muriel Steinmetz) - Octobre 2013

Site du journal L'Humanité

En refusant le mariage, Pia Petersen choisit l’amour

Dans une lettre adressée 
à un homme, la romancière développe 
tout un 
faisceau d’idées paradoxales 
sur la condition de femme et de mère.

 

Ne pensez-vous pas que 
votre confession à contre-courant va provoquer quelque scandale, dans la mesure où vous prenez fait et cause pour le célibat et l’amour avec un grand A, ce qui peut déjà sembler un paradoxe?

Pia Petersen. Si mon livre fait scandale, c’est que j’aurai mis le doigt sur un vrai problème. L’amour et le célibat ne sont pas contradictoires. Peut-être même que le célibat est nécessaire à l’amour. Durant la rédaction de cette lettre, j’ai souvent pensé que mes idées allaient heurter parce que, aujourd’hui plus qu’hier, les gens sont susceptibles et se refusent à penser jusqu’au bout. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo du Quotidien du Luxembourg Le Quotidien du Luxembourg (Serge Bressan)
Octobre 2013

Refus du mariage

Article paru dans Le Quotidien du Luxembourg - Avec Instinct primaire, Pia Petersen parle du féminisme et du sentiment amoureux.

En début d'année, elle avait offert Un écrivain, un vrai, un exquis roman où la télé-réalité s'emparait de la littérature. Cet automne, Pia Petersen, née au Danemark, installée en France à temps égal entre Paris et Marseille, revient avec Instinct primaire, un texte court publié dans la belle et intelligente collection «Les Affranchis». Soit une jeune femme écrivain qui, le jour de son mariage, décide de s'en aller avant même que ne débute la cérémonie. (...)

 

 

Lire l'article...

 

 

 


 

Logo Maroc Hebdo InternationalMaroc Hebdo International (Abdelhak Najib) - Juin 2013

Article de Abdelhak Najib paru dans Maroc Hebdo InternationalUn écrivain, un vrai” de Pia Petersen La téléréalité en question

ROMAN. L’écrivain danoise, Pia Petersen, qui vit entre Paris et Marseille, signe un roman actuel sur le monde de la téléréalité. Juste et à propos.

Quand la téléréalité s’invite dans l’univers fermé des Lettres, c’est une jubilation sous la plume de Pia Petersen. On sillonne alors les coulisses de ce type de show qui ont aujourd’hui envahi toutes les télévisions du monde. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo de TéléramaTélérama
du 25 au 31 mai 2013

Pia Petersen - Photo de Olivier Metzger parue dans TéléramaUne écrivaine dans la ville
Ni avec toi, ni sans toi

Selon Pia Petersen, "rien ne marche jamais à Marseille"! L'auteure danoise vit pourtant depuis près de vingt ans dans cette ville, qu'elle qualifie de sale, arrogante, indisciplinée...
A laquelle elle s'est paradoxalement attachée.
Par Hubert Prolongeau
Photo Olivier Metzger pour Télérama

Lire l'article...

 


 

Logo L'ExpressL'Écho - Mai 2013

 

Article de François Busnel paru dans L'ExpressManifeste pour la pensée libre


La famille spirituelle de Bradbury, d'Orwell ou d'Huxley n'a pas disparu et celle d'Hubert Nyssen, à qui Pia Petersen dédie son livre, non plus. Elle relève le defi du combat pour la lucidité et l'esprit critique, pour le droit des artistes à la liberté de penser et de créer, ce qui est aussi leur devoir, pour le droit du peuple à la connaissance et non à l'abrutissement. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo de la Société de Lecture (Genève)Plume au Vent - Société de Lecture (Genève) - Mai 2013

Site: Société de Lecture

Un écrivain, un vrai

 

Pia Petersen propose dans ce roman époustouflant une réflexion très clairvoyante sur le rôle de l’écrivain et les dérives de la télé-réalité, effrayante sous sa plume ironique et rapide, et construit aussi une intrigue extrêmement prenante. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo Dernières Nouvelles d'AlsaceDernières Nouvelles d'Alsace (VEP) - Avril 2013

 

Article paru dans les DNAUN LIVRE, UNE ROSE
Un écrivain un vrai

 

Marqué au sceau de l'ironie, Un écrivain, un vrai est une critique en diable du simplisme démagogique, de la nature fallacieuse du storytelling, de l'effrénée course médiatique. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo L'ExpressL'Express (François Busnel) - Mars 2013

Article de François Busnel paru dans L'ExpressEcrivain en télé-réalité


... Tout cela n'est qu'une fiction - excellente - que l'on doit à la romancière danoise Pia Petersen. Avec un sens aigu de l'analyse, elle nous offre une magnifique fable contemporaine qui interroge le processus créatif, le désir de changer le monde, maîs aussi le statut de l'artiste dans un univers où Internet et la télé-réalité auront réussi à nous faire croire que tout le monde peut (doit) devenir un génie.
Ce roman glaçant est une stimulante invitation à penser notre époque. (...)

 

 

Lire l'article...

 


 

Logo Version Fémina -JDDVersion Fémina -JDD - Mars 2013

 

Article paru dans Version Fémina -JDDUn écrivain, un vrai de Pia Petersen (Actes Sud)


...Un livre surprenant et inquiétant qui donne à réflechir. (...)

 

Lire l'article...

 

 

 


 

Cliquer pour lire l'article

Article de Françoise Ramillon paru dans Le Journal de la Haute-MarneLe Journal de la Haute-Marne (Françoise Ramillon)
Mars 2013

La dérive d'un écrivain

Une mouche près d'une toile d'araignée: telle est la métaphore développée dans le dernier livre de Pia Petersen:
Un écrivain, un vrai

Pia Petersen interroge,dans ce roman au suspens habilement maîtrisé jusqu'aux dernières pages, le rôle de l'artiste dans nos sociétés contemporaines. Comment ne pas succomber aux sirènes des medias? Comment rester un écrivain, un vrai, dégagé de toute influence, de toute entreprise de séduction? (...)

 

Lire l'article...

 


 

Cliquer pour lire l'article

Couverture du n°23 de Stemp MagazineStemp Magazine (Corinne Royer) - Mars 2013

La sélection de Stemp
Un écrivain, un vrai de Pia Petersen

Entre les lignes taillées au scalpel par l'humour grinçant de Pia Petersen, il plane une ombre ténébreuse.
Le lecteur est happé par le destin contrarié de Gary, auteur à succès installé aux Etats-Unis qui se laisse prendre au jeu - au piège - d'une émission de téléréalité où le public devient acteur de la création. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo de Paris-MatchParis-Match (Irène Frain) - Février 2013

 

Pia Petersen l'anticonformiste

Dans son nouveau roman, la Danoise se moque avec bonheur de la littérature calibrée.
Irène Frain a rencontré cet électron libre. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du Huffington PostLe Huffington Post (François Xavier) - Février 2013

Un écrivain, un vrai, ça existe encore?
Pia Petersen répond. Définitif!

LITTÉRATURE - Avons-nous encore une chance de sauver les meubles?
Distillé dans une langue française magnifiquement drapée dans un style limpide et imagé où les dialogues sont adroitement et diablement bien emmenés, enchâssés dans la phrase, un peu à la manière de Saramago mais avec une nouvelle trouvaille qui enchante tant elle démontre que l'on peut encore renouveler la langue française ; et il aura fallu une fois de plus que ce soit de l'étranger qu'un regard neuf se pose sur notre syntaxe pour mieux la réveiller et l'habiller de ses plus beaux atours, son propos n'en est pas moins sidérant et la chute dramatiquement théâtrale pour bien signifier que la sauvegarde de notre âme passera inéluctablement par le sacrifice car c'est au seul prix du sang que les choses bougeront. Du sang des tripes, disait Céline, il faut mettre sa peau sur la table! Nul doute que Pia Petersen s'en est souvenue quand elle a entrepris son projet littéraire. Respect. (...)

Lire l'article...

 


 

Article paru dans Madame FigaroMadame Figaro - Février 2013

...LA TÉLÉ

...DE COULISSES

Un écrivain croyant défendre les intérêts de la littérature accepte une télé-réalité. Les téléspectateurs vont pouvoir intervenir sur son roman en cours... Une réflexion ludique sur le rôle de l'artiste dans nos sociétés interactives, un plaidoyer en faveur de la complexité de la pensée.

 


 

Logo Le PointLe Point (Marine de Tilly)
Janvier 2013

Un bon roman, un vrai

Dans "Un écrivain, un vrai", Pia Petersen s'interroge sur le rôle de l'artiste dans nos sociétés hypermédiatisées.

Pourquoi le lire ?
Parce que le story-telling, c'est bien, mais que la pensée, l'engagement réel, la création sans concession, c'est mieux. Parce qu'il est dédié à Hubert Nyssen, le fondateur des éditions Actes Sud décédé en 2011. Parce qu'il n'y a ni prétention, ni snobisme intellectuel, ni élitisme entre les lignes de ce texte. Juste des convictions, fortes, inébranlables. Parce que cette brillante démonstration de la dissolution de la création dans le divertissement n'est, pour le moment, qu'une fiction, mais que ce livre sonne comme une longue prière. Qui supplierait le dieu Média d'épargner la littérature, et la littérature de ne pas écouter le chant fielleux des sirènes médiatiques? (...)

Lire l'article...

 


 

Logo de Télé 7 Jours Article paru dans Télé 7 JoursTélé 7 Jours (Anne Smith) - Février 2013

Un écrivain, un vrai de Pia Petersen

 

Cette histoire, située à New York et racontée en français par une Danoise, a bel et bien une dimension universelle. Critique insolente d'une certaine télévision, c'est aussi et surtout un roman, un bon. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du Magazine LittéraireLe Magazine Littéraire (Philippe Rolland)
Janvier/Février 2013

Couverture du Magazine LittéraireBig writer, saison un

 

À travers les tourments de Gary et par le biais d'une habile progression dramatique, Pia Petersen parvient à faire sentir que cet univers est en quelque sorte l'incarnation de l'antilittérature et que l'écrivain, dans le monde connecté et médiatisé qui est le nôtre, est plus seul que jamais en étant en même temps la dernière chance de liberté qu'il nous reste. Mais Pia Petersen le fait sans être pesante ni démonstrative, à l'aide de phrases légères et précises, non pas en solennelle moralisatrice mais en moraliste malicieuse. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du Jeudi du LuxembourgLe Jeudi du Luxembourg
(Stéphanie Hochet)
Février 2013

Article paru dans Le Jeudi du Luxembourg - Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur la croix blanche en bas à droite pour zoomer«Un écrivain, un vrai» de Pia Petersen chez Actes Sud

Ce roman, vif, drôle et grinçant est le coup de maître de cet écrivain reconnue pour son sens de l'ironie.

Native du Danemark, Pia Petersen écrit en français des romans audacieux. «Un écrivain, un vrai» imagine le devenir d'un romancier qui se plierait au jeu de la télé-réalité. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du journal Le Quotidien (Luxembourg)Le Quotidien (Serge Bressan)- Janvier 2013

Une histoire d'écrivain

Un écrivain, un vrai de Pia Petersen ou quand la littérature est rattrapée par la télé-réalité...

... Dans cette histoire d'écrivain, on l'aura compris, Pia Petersen propose en creux une réflexion sur les limites de l'auteur (jusqu'où peut-il se permettre d'aller pour vendre ses livres?) et aussi sur les nouvelles formes d'écriture. Un roman fort et bien mené. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo de 20 minutes20 minutes.fr (Aurélie Janssens) - Janvier 2013

"Un écrivain, un vrai" de Pia Petersen chez Actes Sud

Le choix des libraires: par Aurélie Janssens de la librairie PAGE ET PLUME à LIMOGES

Logo du Choix des libraires

Lire l'article...

 


 

Logo du Figaro MagazineLire (Hubert Artus) - Janvier 2013

Romans français: nos choix

Une réflexion d'écrivain, une vraie

PIA PETERSEN
Le nouveau roman de Pia Petersen allie fiction et réflexion sur la place de la littérature face au storytelling. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du Figaro MagazineLe Figaro Magazine (Nicolas Ungemuth) - Janvier 2013

Le coup de coeur du Fig Mag

Show derrière

Le roman de Pia Petersen est de toute évidence une réflexion sur la prostitution littéraire - jusqu'où un auteur est-il prêt à s'abaisser pour vendre plus de livres? - mais aussi sur la manière dont les hommes, presque inévitablement, trahissent les idéaux qui ont hier guidés leur jeunesse. Montaigu, désormais corrompu, se désole d'avoir abandonné la "négativité vitale" chère à Philippe Murray pour s'engager dans "l'esprit positif". Il connaîtra - brièvement - la gloire, mais perdra tout, y compris son âme.
Un conte grinçant, noir, juste... (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo du Monde des LivresLe Monde des Livres (Stéphanie Dupays) - Janvier 2013

Traversée

Les muses dévorantes

C'est connu, l'artiste donne le meilleur de lui-même inspiré par une femme ou un mentor. Parfois, cette autorité se fait exigeante, impérieuse.

Ecrivain à succès, Gary Montaigu accepte, sur les conseils de son épouse, Ruth, de participer à l'émission de télé-réalité "Un écrivain, un vrai", afin d'écrire un roman participatif auquel chaque télé-lecteur peut contribuer.
Pia Petersen, auteur de huit romans, dénonce l'aliénation de l'individu dans un monde où la transparence et l'immédiateté menacent chaque jour l'écriture d'obsolescence.

 

Lire l'article...

 


 

Logo de La MarseillaiseLa Marseillaise (Anne-Marie Mitchell) - Février 2013

Création participative

Un romancier à succès tombe dans le piège de la Téléréalité. Court-circuit neuronal garanti

... Mais ménageons le suspense, digne des meilleurs hantises de Stephen King, et laissons aux lecteurs le soin de découvrir l'horreur d'une chaise roulante et l'apparition récurrente d'un homme grisonnant!
Pia Petersen... Une écrivaine, une vraie... une véritablement vraie. (...)

Lire l'article...

 


 

Logo de MediapartMediapart (Christine Marcandier)
Février 2013

Un écrivain, un vrai

Et si l’avenir de la littérature était la téléréalité?

Pia Petersen met en perspective cet à venir que nous pouvons sans doute encore refuser: voulons-nous vraiment d’un monde où le jugement expéditif remplacerait l’analyse? Où la création serait produit? Où marketing et publicité forgeraient des gloires non plus littéraires mais télégéniques? Quel rôle jouerait l’écrivain (un vrai) dans un monde virtuel et interactif? (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du quotidien L'HumanitéL'Humanité (Muriel Steinmetz) - Janvier 2013

Site du journal L'Humanité

Quand le secret d’écrire est mis à nu à la télévision

La romancière danoise Pia Petersen a écrit en français un roman qui dénonce la mainmise de l’opinion 
publique télévisuelle, dans une émission de télé-réalité, sur l’univers d’un écrivain qui se croyait incorruptible.

La critique au vitriol si bien sentie de la romancière révèle un temps maudit où le livre risque de devenir «un concept dépassé». (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo de Valeurs ActuellesValeurs Actuelles (Stéphanie des Horts) - Janvier 2013

"Un écrivain, un vrai" de Pia Petersen

... Tout cela fait une réflexion incisive sur le star-système à l'heure du livre numérique et de la disparition des librairies.
Pia Petersen est un écrivain, un vrai. (...)

 

Lire l'article...

 

 


 

Logo de Marseille L'HebdoMarseille L'Hebdo
(Patrick Coulomb) - Avril 2012

Une Danoise à Marseille

Avec son 8e roman, "Le chien de Don Quichotte", Pia Petersen fait une nouvelle incursion dans la "noire" après "Iouri",
prix marseillais du polar en 2009

 

C'est sous la houlette de Patrick Raynal, ex-directeur de la Série Noire Gallimard, que Pia Petersen publie ce mois-ci dans la collection Vendredi 13 Le chien de Don Quichotte, un roman noir qui met en scène un "patron voyou" et son homme de main sur fond de multinationale piratée par des hackers... (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo La SavoieLa Savoie (Luc Monge)
7 juin 2012

Le chien de Don Quichotte

 

Pia Petersen, très remarquée pour son « Une livre de chair », est venue proposer un étrange huis clos moderne.
Révolte, argent, misère, pouvoir, religion, mafia, magouilles, dégâts collatéraux, sentiment de fin du monde et au milieu un type qui ne parvient pas à retrouver, même avec l'aide du prêtre, la voie du bien. (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo La MarneLa Marne (Vitrine du libraire)
23 mai 2012

Le chien de Don Quichotte

 

Cette sympathique collection Vendredi 13 nous emmène toujours dans des histoires de polar qui sentent bon la poudre, la débrouille.
Ce 7e roman de Pia Petersen est un petit bijou et donne à Hugo, porte-flingue, une manière de ne pas déposer si facilement les armes. En tout cas pas l'arme de séduction qui demeure.

 


 

Logo du Figaro magazineLe Figaro Magazine (Paulin Césari) - mars 2010

Une livre de chair

Une partie de poker dans un appartement new-yorkais. Romain, héritier ruiné et velléitaire indifférent, s'écroule, victime d'une crise cardiaque. Une interminable agonie commence, brutalement interrompue par l'arrivée de mafieux venant chercher leur dû. S'ensuit un (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine RollingStoneRollingStone (Hubert Artus) - mars 2010

Métaphysiques de l'argent

New York. Un immeuble. Un appartement. Celui de Ryan, où Romain s'effondre durant une partie de poker mal barrée. Il croit qu'il va y passer, et nous raconte son passé de riche héritier à Hollywood. Ici, l'économie est aussi un mode de vie: (...)

Lire l'article...

 


 

Photo d'Alain MabanckouAlain Mabanckou

Pia Petersen, romancière du vertige psychologique

Depuis quelques années je ne cesse de signaler la singularité de l’écriture de Pia Petersen, écrivaine d’origine danoise qui écrit en français. Plusieurs de ses livres ont été publiés, dont Une fenêtre au hasard et Iouri aux Éditions Actes Sud. Son écriture serrée et nerveuse réhabilite le roman psychologique. Pia Petersen a su éviter les écueils du roman nombriliste. Même en se lançant (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Monde des LivresLe Monde des Livres (Nils C. Ahl) - février 2010

"Une livre de chair", de Pia Petersen : en avoir ou pas

Plusieurs romans ont tenté de mettre en scène l'actuelle crise financière et économique. Avec un bonheur littéraire incertain, parfois introuvable. On retiendra de ce texte de Pia Petersen que la meilleure façon de l'écrire (pour l'instant), c'est sans doute au second plan. Théâtre d'un drame de solitude et de cinéma, la crise mondiale est ici souvent évoquée mais jamais vraiment (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les InrockuptiblesLes Inrockuptibles (Emily Barnett) - février 2010

Bluff sanglant

L'addiction au poker comme symptôme de la crise financière, dans un huit clos déroutant signé Pia Petersen.
New York, la nuit. Dans un appartement près de Times Square, cinq hommes s'adonnent à leur passion: une partie de poker qui ne finira qu'avec les premières lueurs de l'aube, dans un bain de sang. Entre-temps, (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Canard EnchaînéLe Canard Enchaîné (Frédéric Pagès), février 2010

"Il fallait gagner et devenir riche, ultrariche." Autour de la table, ces New-Yorkais sont malades de l'argent. Ce sera Freddy, "brutal, bête et malin", qui gagnera la partie de poker avec son revolver. Cette métaphore de notre épique époque est racontée à la manière froide d'un Tarantino dans "Reservoir Dogs". On tue comme on clique (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du journal Le SoirLe Soir (Pierre Maury) - Février 2010

Le pauvre qui fut riche

 

Chez Pia Petersen, même «Une livre de chair» ne paiera pas la dette.

Shakespeare, propriétaire du titre, lui donne son sens. La livre de chair est le paiement exigé du marchand de Venise par Shylock. Ryan, joueur et endetté, a tenté l’allusion: «Ce matin il a essayé de négocier un délai pour sa dette mais sans succès. Il avait dit en rigolant qu’il pouvait donner une livre de chair en garantie mais ses propos n’avaient fait rire personne. Ils n’avaient sûrement jamais lu Shakespeare.» (...)

Lire l'article...

 


 

Logo du magazine ZibelineZibeline (Marie Godfrin-Guidicelli)- mars 2010

Les jeux sont faits

Emprunté à la pièce de Sakespeare Le Marchand de Venise, le titre du roman de Pia Petersen, Une livre de chair, est un huis clos étouffant comme il se doit. Collant comme la sueur des personnages englués dans leur misère sociale ou affective, réunis par hasard autour d'une table de jeu dans un appartement miteux de New York. La partie est (...)

Lire l'article...

 


 

Couverture de GEOGEO Hors-série Istanbul (Pia Petersen), décembre 2009

Marseille par Pia Petersen, Photos de Bertrand Desprez

À Marseille, il y a le soleil et la mer, il y a de l'ail et du pastis et des olives et parfois on tombe sur une sardinade, un apéro géant autour de sardines grillées. Le vieux-Port est au centre de la ville et il y a la Canebière dont on écrit toujours qu'elle se jette directement dans la mer. Il y a la Corniche, la plus belle corniche du monde d'où l'on voit le château d'If et le Frioul et l'hôpital (...)

 

Lire l'article...

 


 

Logo Addiction le magAddiction le mag - février 2010

Quand l'odeur de l'argent se mêle à celle du sang...

L'argent. Qu'on en ait trop ou pas assez, c'est lui qui fait tourner le monde. Pia Petersen a fait de cet argent un personnage à part entière, en le mettant au coeur d'une étrange histoire. Presque un polar, puisque le suspense est bel et bien là; presque un roman de société, car c'est surtout une formidable réflexion sur le sens de la vie de l'homme moderne. Celle de Romain, un jeune (...)

Lire l'article...

 


 

Logo La VieLa Vie (Sophie Biltman) - avril 2010

Une livre de chair par Pia Petersen

Avec la fortune dont il a hérité, Romain aurait pu mener une existence facile. Mais voilà, il a tout dilapidé et se retrouve, la quarantaine abîmée, coincé dans un appartement miteux à jouer au poker. C’est cette déchéance que peint minutieusement Pia Petersen, ajoutant page après page des pièces au puzzle de cette vie gâchée. Lors d’une énième soirée de poker (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Centre régional du Livre de Basse NormandieCentre régional des Lettres de Basse-Normandie

(Propos recueillis par Nathalie Colleville),
novembre 2009.

Rencontre avec Pia Petersen

CRL : Vous avez choisi d’inscrire l’intrigue de votre dernier roman dans le milieu de l’art ? Pourquoi ce choix ?
Pia Petersen : Il y avait plusieurs raisons. Il n’y a pas si longtemps, l’art (...)

Lire l'article...

 


 

Logo BibliobsLe nouvel Observateur (Un internaute a lu...), janvier 2009

«Iouri», de Pia Petersen

En a-t-on fini avec le nombrilisme en littérature française? Il semblerait que oui et c’est une Danoise d’origine qui nous montre le chemin.
Avec son dernier roman «Iouri», Pia Petersen explore cette frontière obscure entre notre liberté individuelle revendiquée à tout prix et l’acceptation de mesures sécuritaires et liberticides qui au contraire (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Figaro littéraireLe Figaro littéraire - janvier 2009

L'art comme arme

L’auteur d’origine danoise campe un plasticien qui se transforme en criminel. Des meurtres ont été commis à Paris. La police a peu d’indices. Il faudrait en effet que les enquêteurs aient l’idée de les chercher dans (...)

Lire l'article...

 


 

Logo L'ExpressL'Express (par Pia Petersen), juillet 2008

Insolence et nonchalance

Installée en Provence où elle ne fait « plus qu’écrire », cette blonde aux grands yeux clairs se sent « en famille ». Tant et si bien que dans la cité phocéenne où elle vient de terminer son quatrième roman, on la surnomme désormais (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les InrockuptiblesLes Inrockuptibles (Raphaëlle Leyris), mars 2009

La dénonciation d’une société sécuritaire au centre de ce cinquième roman très réussi. Doucement mais sûrement, Pia Petersen s’impose au fil des romans comme une voix à part, parmi les plus intéressantes (...)

Lire l'article...

 


 

Logo ElleElle - mars 2009

Miss Mondes

Après l’univers des sectes et celui de l’art, l’auteure d’origine danoise va se frotter à celui des finances pour son prochain roman. Rencontre avec un écrivain qui ne craint pas le choc des cultures. C’est une femme (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Monde des LivresLe Monde des livres - mars 2009

Pourquoi il écrivent en français

Journée internationale de la francophonie (le 20 mars) et Semaine de la langue française (du 16 au 23 mars) réussiront-elles à modifier l'image que les Français se font de leur langue? Un peu partout, des articles fatalistes donnent le ton: "Français, le recul (...)

Lire l'article...

 


 

Logo ZibelineZibeline - Février 2009

Pour l'amour de l'art

Aller jusqu’au bout pour trouver du nouveau, procéder à un long dérèglement de tous les sens pour extraire de ses propres profondeurs le minerai incandescent qui se transformera, dans les mains de (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Monde des livresLe Monde des livres (Nils C. Ahl), juillet 2009

La complicité est un sentiment ambigu. Surtout quand on est la compagne d’un artiste radical et fragile comme Iouri. Complice d’un artiste ou complice d’un criminel, la narratrice amoureuse de ce cinquième (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les InrockuptiblesLes Inrockuptibles - août 2007

Dossier Rentrée Littéraire

Une femme est virée de son travail à la demande de ses collègues, et tombe sous la coupe d’un manipulateur. Passer le pont, le quatrième roman de Pia Petersen, auteur danoise qui écrit en français, raconte sa dérive, sa (...)

Lire l'article...

 


 

Logo L'Est RépublicainL'Est Républicain - septembre 2007

Pia Petersen - Côté pont

"Il y a une lettre sur mon bureau et cette lettre va changer ma vie. Je le sens. Il y a des choses comme ça que l’on sait, des choses qui paraissent évidentes. Je dois ouvrir la lettre mais je ne le fais pas". Ainsi (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le nouvel ObservateurLe nouvel Observateur (Patrice Delbourg), septembre 2007

Toutes les facettes du désarroi de Kara, femme manipulée, assujettie à Nathan, précepteur de pacotille, minable gourou de secours. Terrible plongée dans les entrailles de la machine à décerveler. La secte dans tous (...)

Lire l'article...

 


 

Logo La VieLa Vie - septembre 2007

Quoi de plus humiliant que de vous faire licencier parce que vos collègues l’ont demandé ? Seule et fragilisée, Kara ne cesse de ressasser sa mésaventure, lorsqu’elle croise par hasard un ancien ami de (...)

Lire l'article...

 


 

Logo La MarseillaiseLa Marseillaise (Sabrina Guintini), septembre 2007

On connaît la propension de la maison d’édition Actes Sud à dénicher les plus grands talents littéraires du monde entier. S’il peinait à imposer sa plume singulière outre-Atlantique, l’immense (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les InrockuptiblesLes Inrockuptibles (Raphaëlle Leyris), novembre 2007

Autour de la manipulation qu’un être peut exercer sur un autre pour le mener à sa destruction, Pia Petersen évite habilement tous les poncifs. Le piège est là, tout près : tomber dans le roman genre "Envoyé spécial", le livre (...)

Lire l'article...

 


 

Logo La MarseillaiseLa Marseillaise (Jacques Lovichi), novembre 2007

Une dépendance dérangeante

Passer le pont de Pia Petersen est l’histoire d’une lente descente aux enfers. Il est des livres au goût de malaise et de cendres dont on ne saurait sortir intact. Celui de Pia Petersen est de ceux-là. L’histoire peut paraître (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Madame FigaroMadame Figaro (Valérie Gans McGarry), novembre 2007

Les écorchés

Native du Danemark, Pia Petersen vit maintenant en France et écrit en français. Mais elle porte en elle la précision quasi névrotique, le sens du détail que l’on retrouve souvent dans la littérature scandinave. Virée (...)

Lire l'article...

 


 

Logo CorsicaCorsica (Robert Colonna d'Istria), décembre 2007

De la solitude à la déchéance

Pia Petersen nous avait déjà donné Parfois il discutait avec Dieu (2004) et Une fenêtre au hasard (2005), qu’en son temps nous avions salués. Avec Passer le pont, elle explore un nouveau volet de la solitude (...)

Lire l'article...

 


 

Logo VSDVSD (Interview sur l'Europe), mai 2005

Pays: Danemark

Profession: romancière

"Quand je suis arrivée en France à 22 ans, je n’avais rien pour moi: je n’avais pas de diplômes, de qualifications, de travail. Pourtant, dès 1984, j’ai eu mon permis de séjour parce que j’étais européenne. Sans cela, je "(...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le Journal du DimancheLe Journal du Dimanche - août 2005

Fenêtre sur amour

Elle est seule, s’ennuie au standard de l’entreprise dans laquelle elle travaille. Par la fenêtre, elle observe son voisin. Et tombe amoureuse de lui. Elle lui écrit des lettres qu’elle n’envoie pas, fait naître chez lui, qui (...)

Lire l'article...

 


 

Logo PremièrePremière (Hubert Prolongeau), septembre 2005

Ça ferait un bon film...

Dans Une fenêtre au hasard, la Danoise Pia Petersen joue la carte de la simplicité et de l'évidence sentimentale. Au hasard et sur cour... Ce roman, écrit directement en français par une auteure danoise, raconte l'histoire (...)

Lire l'article...

 


 

Logo CorsicaCorsica (Robert Colonna d'Istria), octobre 2005

Besoin d’amour

Pia Petersen, dont nous avions salué « Parfois il discutait avec Dieu », raconte dans son dernier roman une histoire d’amour. Une femme est seule, se sent inutile, laide, laissée pour compte, et sa vie, par un (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le PèlerinLe Pèlerin (Isabelle Marchand), octobre 2005

Le regard d’une solitaire

Pia Petersen a vécu la très grande solitude. Les mots qu’elle utilise pour la décrire dans son troisième roman, Une fenêtre au hasard, sonnent comme une musique particulière. Une romancière à découvrir.

Lire l'article...

 


 

Logo Le Figaro MagazineLe Figaro Magazine - octobre 2005

Au hasard, elle choisit une fenêtre en face de chez elle. Ce sera le sujet de son roman. Tous les jours, avec une assiduité d’écolière, elle scrute le cadre en bois de l’autre côté de la rue et guette l’inspiration. Quand soudain (...)

Lire l'article...

 


 

Logo RFIRFI (Darya Kianpour), octobre 2005

Lettres d’amour à un inconnu

Que faire pour sortir de la solitude ? Rêver ? S’accrocher à quelqu’un ou même à quelque chose au hasard ? « Si seulement j’avais été suffisante, plus belle ou intelligente, plus capable ou plus drôle, ma vie aurait (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Art SudArt Sud (S.L.), octobre 2005

Insolitude et Gravité

Installée depuis plusieurs années déjà dans un Sud qui lui est en fait totalement étranger, l'écrivain danois Pia Petersen vient de publier chez Actes Sud l'un de ces rares romans qui interpellent en cette morne rentrée (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Les EchosLes Échos (Brigitte Challiol), décembre 2005

Un écrivain en Provence Alpes Côte d’Azur

Pia Petersen, une vocation qui s’épanouit dans le sud

L’installation à Marseille, il y a une dizaine d’années, de cette Danoise de 44 ans, relève d’un véritable choix de société. « Je n’ai jamais pu m’adapter à un monde où l’on doit rentrer dans un moule. J’aime les variations (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Marie-ClaireMarie-Claire (Emmanuelle de Boysson), décembre 2005

Le roman d’amour

De sa fenêtre, une femme observe l’appartement d’en face où un inconnu, Luca, vient d’emménager. L’événement bouleverse la platitude de son existence. Très vite, elle tombe amoureuse, fantasme, écrit un roman sur (...)

Lire l'article...

 


 

Logo TransfugeTransfuge (Alain Mabanckou), février 2006

Pia Petersen ou le Danemark francophone

En 1995, Françoise et Hubert Nyssen créèrent donc la collection intitulée « Un endroit où aller » au sein de leur maison Actes Sud. L’intitulé de la collection est à lui seul déjà une invitation à la découverte, et (…)

Lire l'article...

 


 

Logo La MarseillaiseLa Marseillaise (Claudine Galéa), février 2005

Le monde cloche

Parfois il discutait avec Dieu de Pia Petersen raconte l’histoire d’un clochard et la fin du langage comme lien social. C’est le monologue d’un homme à la dérive. Rarement le terme monologue aura si bien collé à la peau (...)

Lire l'article...

 


 

Logo CorsicaCorsica (Robert Colonna d'Istria), avril 2005

La joie des pauvres

Le personnage du roman de Pia Petersen est un doux, qui rêve d’amour et de poésie – les seules choses, en définitive, qui comptent dans l’existence. C’est un doux qui a renoncé à tout (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Le nouvel ObservateurLe nouvel Observateur - mai 2004

Il erre dans les rues, entre Odéon, Châtelet et la place du Québec. Il fait halte de temps en temps dans un café, dans les couloirs du métro ou dans un centre d’accueil pour manger quelque chose. Dans une (...)

Lire l'article...

 


 

Logo Art SudArt Sud (S.L.), avril 2004

Dissonance sociale et résistance

Originaire du Danemark, l'écrivain Pia Petersen a fait de Marseille sa voie de garage, du Sud sa constante métaphysique, de l'écriture son arme fatale, de la philosophie sartrienne sa raison de vivre et de rêver encore. Publié par (...)

Lire l'article..

 

 

 
Copyright © 2014 Site de Pia Petersen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.