Thelonious Monk

sous la direction de Franck Médioni
à paraître aux éditions du Layeur

Pia Petersen est entourée par
Sonny Rollins, Chick Corea, Bertrand Tavernier, Clint Eastwood,
Martial Solal, Archie Shepp, Philippe Sollers, Brad Mehldau,
Fred Hersch, Danilo Perez, Geri Allen, René Urtreger,
Bernard Lubat, Henri Texier, Roy Haynes, Laurent de Wilde,
Yves Buin, Zéno Bianu, Nimrod, Esther Tellermann,
Luc Lang, Gérard de Cortanze, Dominique Sampiero, François-René Simon,
Francis Hofstein, Michael Levinas, Yannick Haenel,
Jean Echenoz, Alexis Jenni, Hubert Haddad, Marcus Malte, Eric Sarner

Il tourne encore, ring-shout, ring-shout, ses pieds jouent le morceau sur un piano de terre imaginaire. Il n’est que pulsation, swing, rythme, ton, mouvement, mesure. Thelonious Monk.

Extrait
La synthèse infernale
de Pia Petersen

Considéré comme le «grand prêtre du be-bop», Thelonious Sphere Monk est l’une des figures majeures du jazz moderne. Une technique peu orthodoxe, un jeu anguleux, c’est certainement l’un des pianistes les plus singuliers de la musique noire-américaine. Monk est le créateur d’un univers sonore inouï, l’auteur de nombreux thèmes devenus des standards du jazz, à commencer par
«Round Midnight».

Thelonious Monk joue au ping-pongmonkafter

Thelonious Monk