La vengeance des perroquets

dans la presse

 

Inquiétants perroquets du futur

L'INDÉPENDANT
Michel Litout

L'Indépendant

Ce roman futuriste de Pia Petersen se déroule aux USA et en France au temps du Covid. La vengeance des perroquets parle du danger des intelligences artificielles et de ces armes de destruction massives que sont les algorithmes. Une artiste est embauchée par un ponte de la Silicon Valley, Palantir. On devine un mégalomane fabriqué avec des morceaux de Musk et de Zuckerberg...

 

La liberté, au cœur de ce roman troublant

LE SOIR
E.D.

Le Soir

Grâce à une écriture immersive et atypique, Pia Petersen nous plonge dans les pensées d’Emma, une artiste renommée qui peint les magnats du numérique de la Silicon Valley. Suite à la disparition mystérieuse de son compagnon, elle se transforme en lanceuse d’alerte à travers le street art, en pleine pandémie. Géants de la technologie, censure, algorithmes, éthique, revendications et quête de liberté sont au cœur de ce roman troublant.

 

Prophétie, cauchemar ou crise salvatrice ?

SJPP
Fabienne Leloup

La Provence

La vitesse narrative et le talent visionnaire de Pia Petersen me font du bien. J’aime le style incisif de la romancière, l’humour décalé des titres de chapitres. Ce livre se lit facilement, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il est facile à appréhender.
La vengeance des perroquets, prodrome d’une nouvelle page de l’Histoire?...

 

Atypique et passionnant

LA PROVENCE
Patrick Coulomb

La Provence

Roman après roman, Pia Petersen prend une place bien à elle et de plus en plus importante dans la littérature française. Usant d'une langue riche et moderne à la fois, construisant son récit brique par brique avec une intelligence littéraire qui lui permet de développer des concepts intellectuels parfois aride sans pour autant lâcher ses lecteurs, Pia Petersen réussit une nouvelle fois à ouvrir nos esprits...

 

Valse meurtrière

LIRE
Éric Libiot

Lire Magazine

Pia Petersen construit une valse à trois pour dénoncer les perversions des systèmes censés améliorer la société. C'est un roman ouvertement politique à l'écriture dense qui pousse à la réflexion...