Pia Petersen Le site officielSite de Pia Petersen

Premier tome d'une série littéraire

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Mon nom est Dieu - Éditions PlonMon nom est Dieu

Éditions Plon

Dieu décide de dicter sa biograghie. Surprises à la clef!.
Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et bougon, peut-être dangereux, qui se place obstinément sur son chemin... Surtout quand il lui annonce qu'il est Dieu et qu'il l'a choisie pour écrire sa biographie! Contre toute raison, Morgane, résolument incroyante, va se laisser captiver par ce personnage improbable. Un Dieu amer, découragé, qui ne comprend pas pourquoi les hommes se détournent de lui – à l'exception de Jansen, fondateur d'une Église aux allures de secte, qui a décidé d'en faire son icône.
À cette fable, Pia Petersen parvient à donner une étonnante réalité. Comme Morgane, le lecteur finit par se demander s'il n'a pas réellement affaire à Dieu. Et se laisse prendre au miroir d'une fiction qui en dit assez long sur notre modernité si incertaine d'elle-même...

 

Cliquer pour continuer...

 


 

En librairie

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Un écrivain, un vrai - Éditions Actes SudUn écrivain, un vrai

Éditions Actes Sud

Un écrivain, un vrai, c’est le titre de l’émission de téléréalité dont Gary Montaigu a accepté d’être la vedette. Une équipe télé s’est installée chez lui et le filme en permanence; au fil de rendez-vous quotidiens, les téléspectateurs sont invités à intervenir sur l’intrigue de son roman en cours. Auteur populaire et reconnu par ses pairs, Gary est au faîte de sa carrière. S’il s’est prêté au jeu, c’est par ambition mais aussi par amour sincère de la littérature, dans la conviction que la petite lucarne a le pouvoir d’inoculer le virus de la lecture dans tous les foyers.
Quelques mois plus tard, il a déserté la vie publique, n’écrit plus rien de bon et reste enfermé chez lui, dans un fauteuil roulant… aurait-il sous-estimé les effets de la médiocrité télévisuelle?
Avec une ironique clairvoyance, Pia Petersen interroge le rôle de l’artiste dans nos sociétés contemporaines interactives. Face au simplisme démagogique et aux charmes fallacieux du storytelling, elle plaide avec détermination pour la complexité de la pensée, la liberté de créer sans le souci de séduire, l’engagement total sur un chemin de création, sans concessions.

 

Cliquer pour continuer...

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Instinct primaire - NiL éditionsInstinct primaire

NiL éditions

«Les gens dans leur bon droit sont dangereux.»

À force d'entendre les héritières du féminisme décréter qu'une femme n'est jamais «complète» si elle ne devient pas épouse et mère, un homme peut-il admettre un discours différent de la part de celle avec qui il souhaite partager sa vie? N'a-t-il pas, d'ailleurs, été forgé, éduqué, dressé par sa propre mère à ne jamais concevoir aucune autre représentation de la femme?
Avec l'originalité qui la caractérise, Pia Petersen pénètre dans la grande tragédie de l'incompréhension entre hommes et femmes pour observer le sentiment amoureux et son asservissement aux moeurs d'une époque. Depuis les paradoxes d'un temps ou «le mariage et les enfants pour tous» se cogne à la valse des divorces et au surpeuplement, jusqu'aux vices cachés des esthétiques littéraires féminines, elle mène une savoureuse exploration de nos instincts primaires.

 

Cliquer pour continuer...

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Prochains événements

Cliquer pour agrandir

Affiche du Salon de BalmaSalon du Livre de Balma

Rencontres du Livre et du Vin

11 et 12 avril 2014

Rencontre d’auteurs: Sans concession!
Samedi 12 avril à 17h15
Bar de la salle polyvalente
Avec Brigitte Comard, Eugène Ebodé et Pia Petersen
Animée par Brice Torrecillas

 

Site: Salon de Balma

 

Affiche du Salon de BalmaSalon du Livre de Saumur

Journées du Livre et du Vin

Dimanche 13 avril 2014

 

Site: Salon du Livre de Saumur

 
Partager sur vos réseaux préférés

Presse/blogs

Cliquer pour agrandir

Logo du site Fragments de lectureFragments de lecture
Mars 2014

God loves you, love him back!

Pia Petersen nous offre un roman drôle, pétillant, mettant en scène un être divin parfois détestable et détesté, obligé de prendre des cachets pour supporter le monde des hommes. En filigrane, apparaît une critique acerbe de la religion avec parfois des réflexions qui font mouche. Le lieu de l'action du roman est tout trouvé: Los Angeles, royaume du cinéma et du paraître, dans un pays ou la religion est un commerce comme un autre. (...)

Lire l'article...

 

Logo du site Les chroniques culturellesCultur'elle - Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

Voilà une lecture à la fois divertissante et profonde, comme je les aime. Le point de départ est plutôt intrigant, et tout comme Morgane le lecteur ne peut que s’interroger sur l’identité de Dieu [...] L’ensemble est évidemment très voltairien, sur la forme qui n’est pas sans rappeler celle du conte philosophique, comme sur le fond, assez irrévérencieux concernant les religions!
Il s’agit donc d’un roman bien agréable à lire, et qui ne manquera pas de susciter la réflexion. Il devrait s’agir d’une trilogie, et j’ai vraiment hâte de lire la suite…. (...)

Lire l'article...

 

Logo du site In Cold BlogIn Cold Blog - Février 2014

Dieu en tongs à la librairie
Pia Petersen - Mon nom est Dieu

Mon nom est Dieu, le nouveau roman de Pia Petersen aurait pu s’intituler: «Et si c’était vrai?».
Il ne faudrait pas en déduire pour autant qu’il est modelé dans les mêmes intentions gentillettes. Qui a déjà lu Pia Petersen sait que ce n’est pas le genre de l’auteur.
Et si c’était vrai, donc?
Et si ce SDF malotru, râleur invétéré, narcissique, un brin libidineux, limite parano et porté sur les psychotropes en tout genre disait vrai? Et si c’était bien Dieu en personne, revenu sur Terre? (...)

Lire l'article...

 

Logo du site Mille et une FrasquesMille et une Frasques
Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

Ce livre a de nombreuses vertus. Tout d’abord, sous couvert d’une histoire déjantée (car on rit dans ce roman), l’auteur parvient à provoquer le questionnement du lecteur. Qui est Dieu? Existe-t-il vraiment? Lequel est-il? Dieu, Allah, Yahvé… Zeus? La religion ne serait-elle pas une manipulation massive de l’humanité? Et puis de manière générale, ce livre fait réfléchir et donc se sentir vivant! Et ça, ça n’a pas de prix. (...)

Lire l'article...

 

Logo du site BricabookBricabook
Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

Amertume, tendresse, pitié, le lecteur passe par de nombreuses émotions, et s’attache à ce vieux bourru. Portrait au vitriol de notre société, voici un roman tour à tour tendre et caustique qui permet au lecteur d’enclencher une certaine réflexion critique. (...)

Lire l'article...

 

Logo du site Plaisirs à cultiverPlaisirs à cultiver
Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

"Mon nom est Dieu" questionne le besoin d’un esprit transcendant, d’une hiérarchie supérieure chez l’homme d’autant plus crucial en ces temps troublés. Pia Petersen dénonce les intermédiaires (religion ou secte) qui transforment le message de Dieu en obligations et en contraintes. Elle met surtout en avant ce qui pour elle doit rester le plus important: la liberté de vivre et de penser. Liberté qui est de nouveau portée par une écrivaine comme dans "Instinct primaire". Une fable drôle et pertinente. (...)

Lire l'article...

 

Logo du blog Encres VagabondesEncres Vagabondes
Janvier 2014

Pia Petersen Mon nom est Dieu

Voilà un roman où le débat est aussi animé que les scènes d'action, où l'humour alterne avec la tendresse, où les personnages se cherchent et s'interrogent, où le lecteur s'amuse et se demande à la fin de chaque chapitre quelle surprise l'attend au suivant… Une lecture intelligente et drôle à la fois, il serait dommage de ne pas céder à la tentation. (...)

Lire l'article...

 

 

Logo du blog Salon littéraireSalon littéraire
Janvier 2014

Pia Petersen brise l’ultime tabou, nom de Dieu!

"Les prêtres, les imams, les prophètes, un vrai cauchemar, des escrocs, des arnaqueurs qui ne voient que leur intérêt": Dieu n’a pas la langue dans sa poche!
Le voilà cabotin, aime à se plaindre pour un oui pour un non mais ne peut contenir sa joie quand il découvre, dans une librairie, tous ces livres qui ne parlent que de Lui. Au point de s’amuser à draguer les fidèles qui le prennent pour un fou ou un pervers…
Dieu est parmi nous et il est amère: il n’était pas revenu depuis la genèse et il découvre des Hommes "ingrats, instables, égoïstes, destructeurs et plus encore et le résultat, c’est une extrême solitude mais personne ne se rend donc compte de ça?" (...)

Lire l'article...

 

 

Logo du blog Salon littéraireSalon littéraire
Décembre 2013

Lui dire ses quatre vérités
ou l’Instinct primaire de Pia Petersen

Diatribe cinglante sur cette réalité occidentale, tout aussi misérabiliste que cette culture musulmane que l’on critique tous les jours, cette lettre inondée de lucidité renvoie les femmes à leur lâcheté. Celles qui refusent «de franchir le pas pour devenir enfin ce qu’elle[s sont, des] être[s] humain[s].»Au lieu de cela, elles refusent l’évolution et se cantonnent dans leur animalité: méchantes, mégères, sans amour, égoïstes, asséchées, amères, vindicatives… Mais de quel droit juge-t-on une femme qui choisit de ne pas avoir d’enfant? (...)

Lire l'article...

 

 

Logo du site MybooxMyboox (Sophie Adriansen)
Novembre 2013

Pia Petersen: une vision salvatrice de la condition féminine

Pourquoi la femme serait-elle une moitié d’elle-même lorsqu’elle fait le choix de n’avoir ni conjoint ni enfants? Pia Petersen donne sa vision, inhabituelle mais salvatrice, de la condition féminine dans Instinct primaire, un livre sur la liberté comme mode de vie et sur la difficulté de son acceptation par une société que rien ne rassure tant que les sentiers bien balisés. (...)

Lire l'article...

 

 

Logo du site In Cold BlogIn Cold Blog
Octobre 2013

Basic instinct
Pia Petersen - Instinct primaire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pia Petersen, par la voix de sa narratrice tout au moins, n’y va pas avec le dos de la cuillère. Son plaidoyer politiquement incorrect est jubilatoire. En libérant ainsi la parole de ces femmes ostracisées et condamnées au silence, mais plus nombreuses qu’on pourrait le laisser penser, elle risque fort de faire grincer des dents dans les chaumières.
Un texte bref mais dense, indispensable et salutaire.
À glisser d’urgence entre toutes les mains, hommes et femmes confondus. (...)

Lire l'article...

 

Logo du site La République du livre numériqueLa République du livre numérique
(Bernard Morlino)
Mars 2013

Un écrivain doit-il se vendre comme un paquet de lessive?

Pia Petersen nous met en présence d’un écrivain actuel qui s’aventure dans une téléréalité car de nos jours être publié dans la Pléiade est un enterrement de première classe. Plus on côtoie la médiocrité, le degré zéro de l’esprit, plus on touche le public qui pense que Goya est une chanteuse avant d’être un peintre.
La romancière, Pia Petersen, la plus Française des Danoises, n’aime pas la littérature bas de gamme qui s’abaisse dans le caniveau pour vendre le plus possible.
Il ne suffit pas de dire qu’un personnage a des flatulences pour le rendre réel. (...)

Lire l'article...

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Mes coups de cœur

 

Cliquer pour agrandir

Les brumes de l'apparence - Frédérique Deghelt - Éditions Actes SudLes brumes de l'apparence

Frédérique Deghelt

 

Actes Sud

 

 

 

 

 

Éloge du chat - Stéphanie Hochet - Éditions Léo ScheerÉloge du chat

Stéphanie Hochet

 

Éditions Léo Scheer

 

 

 

Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers - Björn Larsson - Éditions GrassetLes poètes morts n'écrivent pas de romans policiers

Björn Larsson

 

Éditions Grasset

 

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Passagers des Vents

Résidence artistique et littéraire en Haïti

Site de la résidence: Passagers des Vents

Cliquer pour agrandir

Couverture de la revue Intranquillité n° 2 - Publication des Passagers des vents Couverture de la revue Intranquillité - Publication des Passagers des ventsTélécharger la revue Intranqu'îllités

Lire l'article de Pia Petersen

 

 

 

 

 

 

Pia Petersen, invitée en décembre 2011

Passagers des Vents - Résidence artistique et littéraire en Haïti

Découvrez Haïti, pays réel, pays rêvé sur Culturebox!

En savoir plus...

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

10 bonnes raisons de ne pas lire...
Pia Petersen

..."Elle est danoise mais n’écrit pas de polars, ce qui est décevant."...

Lire les 9 autres raisons...

 
Partager sur vos réseaux préférés

Cliquer pour agrandir

Couverture de la dernière parution de l'Atelier du Roman consacré à Un écrivain, un vraiL'Atelier du Roman

Reality show version romanesque
Un écrivain, un vrai, de Pia Petersen

Articles de Olivier Maillart, Simona Carretta, Christophe Ferré, Alison Rice, François Xavier, Trevor Cribben Merrill et Lakis Proguidis.

Quand un être humain […] passe son temps à faire comme si c’était vrai, comme si cet être ressentait certaines émotions et que ses actes les reflétaient, l’être finit par les adopter réellement, pour de vrai.
(Alison Rice).

 

L'Atelier du Roman est une revue littéraire française fondée à Paris en 1993 par l'essayiste Lakis Proguidis.

Ont participé à cette revue: Milan Kundera, Günter Grass, José Saramago, Ernesto Sabato, Philippe Muray, Michel Déon, Benoît Duteurtre, François Taillandier, Philip Roth, Emmanuel Carrère, Fernando Arrabal, Michel Houellebecq, Claudio Magris, Richard Millet, Lydie Salvayre, Jean-Claude Pirotte, Dominique Noguez, François Ricard, Michel Host, Alain Finkielkraut, Jean Rolin, Péter Esterházy...

Cliquer pour continuer...

Abonnez-vous à L'Atelier du Roman

Télécharger le bulletin d'abonnement

Éditions Flammarion - L'Atelier du Roman

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Presse

Le Jeudi du Luxembourg (Stéphanie Hochet)
Avril 2014

Cliquer pour agrandir

Photo de Pia Petersen dans Le Jeudi du LuxembourgDieu Himself

«Mon nom est Dieu» de Pia Petersen, chez Plon

Pia Petersen créé une fable contemporaine plus métaphysique qu'il n'y paraît, et, telle une joueuse de cartes, développe une intrigue dont Mon nom est Dieu est le premier rebondissement. A suivre. (...)

 

Lire l'article...

 

Logo du magazine Télé 2semainesTélé 2 semaines - Mars 2014

Article paru dans Télé 2semainesAu nom du Père


Entre conte philosophique et farce métaphysique, une fable singulière qui, l'air de rien, pose des questions pertinentes sur nos origines et le fondement de notre société.
À méditer! (...)

 

Lire l'article...

 

Logo du magazine Ici ParisIci Paris (Stéphanie Lohr) - Mars 2014

Article paru dans Ici ParisMon nom est Dieu de Pia Petersen

Page après page, Dieu va apparaître sous un aspect pour le moins insolite. Un autoportrait décalé qui nous offre surtout la vision d'un monde en perte de repères.
Original et très déroutant. (...)

 

Lire l'article...

 

Logo de Télé 7 joursTélé 7 jours - (Anne Smith)
Février 2014

Mon nom est Dieu de Pia Petersen

Sur une idée très originale, Pia Petersen a construit un roman plein d’humour, non dénué de profondeur.
On y croit. (...)

 

Lire l'article...

 

Logo du Quotidien du Luxembourg Le Quotidien du Luxembourg
(Serge Bressan)
Février 2014

Fable divine

Article paru dans Le Quotidien du Luxembourg Dieu dans les habits d'un SDF. Cela arrive dans le nouveau roman de Pia Petersen.

On l'avait quittée l'an passé après deux belles lectures: Instinct primaire et Un écrivain, un vrai. En ce début d'année, on retrouve Pia Petersen, née au Danemark, installée à Marseille, avec un nouveau roman au joli titre, Mon nom est Dieu. Tout simplement une fable divine!
Avec ce nouveau et follement enthousiasmant roman, tout en interrogations et bousculades des mythes et légendes, Pia Petersen signe là l'autoportrait de Dieu. Tout simplement jubilatoire! (...)

 

Lire l'article...

 

Logo de Marseille l'HebdoMarseille l'Hebdo
(Patrick Coulomb)
Janvier 2014

Pia Petersen, celle qui a rencontré Dieu

Article paru dans Marseille l'HebdoROMAN. L'auteur marseillaise Pia Petersen publie son neuvième livre, "Mon nom est Dieu", chez Plon.

Mais qui est donc cet homme que Morgane ne cesse de croiser?
Est-il vraiment un SDF, cet homme qui dit être Dieu et qui titille plus que fortement la curiosité de la jeune femme? A tel point qu'elle va l'inviter à venir se poser chez elle, contre l'avis, on s'en doute, de son petit ami...
Ainsi commence le nouveau roman de Pia Petersen, cette auteur marseillaise arrivée il y a une vingtaine d'années du Danemark, et dont la carrière progresse à chaque roman (...)

Lire l'article...

 

Logo du magazine GlamourGlamour - Janvier 2014

Article paru dans GlamourMon nom est Dieu

A quoi ressemblerait Dieu s'il débarquait sur Terre?
Pour Pia Petersen, il se rapprocherait d'un clochard parano. Un fou qui, poussé par la montée de l'athéisme et écœuré par les critiques de ses fidèles déciderait de faire écrire sa bio par une journaliste sceptique. (...)

Lire l'article...

 

Le courrier de Genève
Eugène Ébodé - Décembre 2013

Article de Eugène Ébodé paru dans Le courrier de GenèvePia Petersen
La pasionaria

LIVRE Préoccupée par le désossement de l’écrivain à l’ère médiatique, l’auteure danoise et francophile s’insurge contre la téléréalité dans son dernier roman.

Une réflexion à la fois grinçante et tendre sur le devenir de l’écrivain à l’heure de la marchandisation de son statut et de la folklorisation de sa production. Dans le grand cirque médiatique où il doit s’agiter, l’auteur, écrit-elle, est sommé de se soumettre aux désirs du public et aux dogmes de l’écriture collaborative. (...)

Lire l'article...

 

Logo du quotidien L'HumanitéLe Parisien (Pierre Vavasseur)
Décembre 2013

Maîtresse sinon rien

C'est une collection de qualité dans laquelle les auteurs sont invités à écrire une longue lettre à quelqu'un qui leur est cher. Après Yves Simon, Linda Lê ou Anne Goscinny, Pia Petersen signe un texte percutant. L'héroïne y décrit son statut assumé de maîtresse. Si assumé, même, qu'elle n'a jamais souhaité s'attacher à l'homme qu'elle aimait par les liens du mariage. Juste vivre cet amour «sans profit». Réflexion différente sur la relation amoureuse, ce récit romantique est un coup d'escarpin dans la fourmilière des codes.

 

Logo du quotidien L'HumanitéL'Humanité (Muriel Steinmetz)
Octobre 2013

En refusant le mariage, Pia Petersen choisit l’amour

Dans une lettre adressée 
à un homme, la romancière développe 
tout un 
faisceau d’idées paradoxales 
sur la condition de femme et de mère.

 

Ne pensez-vous pas que 
votre confession à contre-courant va provoquer quelque scandale, dans la mesure où vous prenez fait et cause pour le célibat et l’amour avec un grand A, ce qui peut déjà sembler un paradoxe?

Pia Petersen. Si mon livre fait scandale, c’est que j’aurai mis le doigt sur un vrai problème. L’amour et le célibat ne sont pas contradictoires. Peut-être même que le célibat est nécessaire à l’amour. Durant la rédaction de cette lettre, j’ai souvent pensé que mes idées allaient heurter parce que, aujourd’hui plus qu’hier, les gens sont susceptibles et se refusent à penser jusqu’au bout. (...)

Lire l'article...

 

Logo de TéléramaTélérama
du 25 au 31 mai 2013

Pia Petersen - Photo de Olivier Metzger parue dans TéléramaUne écrivaine dans la ville
Ni avec toi, ni sans toi

Selon Pia Petersen, "rien ne marche jamais à Marseille"! L'auteure danoise vit pourtant depuis près de vingt ans dans cette ville, qu'elle qualifie de sale, arrogante, indisciplinée...
A laquelle elle s'est paradoxalement attachée.
Par Hubert Prolongeau
Photo Olivier Metzger pour Télérama

Lire l'article...

 

Logo L'ExpressL'Express (François Busnel)
Mars 2013

Article de François Busnel paru dans L'Express - Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur la croix blanche en bas à droite pour zoomerEcrivain en télé-réalité

... Tout cela n'est qu'une fiction - excellente - que l'on doit à la romancière danoise Pia Petersen. Avec un sens aigu de l'analyse, elle nous offre une magnifique fable contemporaine qui interroge le processus créatif, le désir de changer le monde, maîs aussi le statut de l'artiste dans un univers où Internet et la télé-réalité auront réussi à nous faire croire que tout le monde peut (doit) devenir un génie.
Ce roman glaçant est une stimulante invitation à penser notre époque. (...)

Lire l'article...

 

Logo de Paris-MatchParis-Match (Irène Frain)
Février 2013

Pia Petersen l'anticonformiste

Article paru dans Paris-Match - Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur la croix blanche en bas à droite pour zoomerDans son nouveau roman, la Danoise se moque avec bonheur de la littérature calibrée.
Irène Frain a rencontré cet électron libre. (...)

Lire l'article...

 

 

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Pia Petersen se découvre...

Cliquer pour agrandir

Écrivain et oiseau migrateur - Alain Mabanckou - André Versailles éditeurdans le livre d'Alain Mabanckou

Écrivain et oiseau migrateur
André Versailles éditeur

Quelques années plus tard, elle vint me voir à Los Angeles. Je lui annonçai une bonne nouvelle:
- Cette fois tu seras invitée au Salon du livre de Paris, ton pays d'origine est à l'honneur!
Hélas, on ne l'invita pas. La raison? Elle écrit en français, pas en danois, donc elle n'est pas une écrivaine danoise, mais française.

Pia est donc un "écrivain sans domicile fixe".
Et tant pis pour les littératures française et danoise, moi, je l'ai adoptée. C'est depuis ces déceptions que je la considère comme une grande écrivaine "congolaise d'origine danoise"...

Extrait du livre d'Alain Mabanckou

 

Cliquer pour agrandir

L'individu qui vient... après le libéralisme - Dany-Robert Dufour - Éditions Denoël... et dans le livre de Dany-Robert Dufour

L'individu qui vient... après le libéralisme
Éditions Denoël

Après avoir surmonté en un siècle différents séismes dévastateurs - le nazisme et le stalinisme au premier rang -, la civilisation occidentale est aujourd'hui emportée par le néolibéralisme. Entraînant avec elle le reste du monde. Il en résulte une crise générale d'une nature inédite: politique, économique, écologique, morale, subjective, esthétique, intellectuelle...
.

 
Partager sur vos réseaux préférés

Couverture du livre Parfois il discutait avec Dieu en italienLa strada è la mia casa

Edizioni San Paolo
Data di pubblicazione: 1 Maggio 2011

Un romanzo forte e intenso. La nostra società vista con gli occhi di un clochard per scelta.
Hadrien, è un clochard, che nessun disastro famigliare, nessun fallimento sul lavoro, né l’alcool o le droghe, hanno spinto sulla strada, ma un attacco di claustrofobia, l’improvvisa impossibilità di rimanere più a lungo impigliato nella rete dei doveri, delle convenzioni, dei ricatti che la società moderna impone ai suoi abitanti, condannati a una felicità senza scampo, in cui non solo il denaro e il benessere, ma anche una fitta rete di legami personali in gran parte basati su regole tanto immotivate quanto inviolabili, li condanna all’obbedienza assoluta.

Cliquez pour continuer...

 
Partager sur vos réseaux préférés

Logo de QuizzbizDécouvrez Pia Petersen... dans un quizz

Les écrivains étrangers qui ont écrit une ou plusieurs oeuvres en français.
Certains auteurs étrangers ont écrit tout ou partie de leur œuvre en français: saurez-vous les identifier?

Quizz.biz

 

 
Partager sur vos réseaux préférés

Radios - Télés


Librairie Mollat

Pia Petersen vous présente son ouvrage
"Mon nom est Dieu"
aux éditions Plon.

Photo tirée de la vidéo de Librairie Mollat

 

France Culture
Le Carnet d'or
Augustin Trapenard

Logo de France Culture

Page 106 - Amour

avec Philippe Djian, Dominique Noguez et Pia Petersen

Émission du 14 décembre 2013

 

La Grande Librairie (France 5)

Par François Busnel

Photo tirée de l'émission La Grande Librairie sur France 5

 

Logo de l'émission Entrée libre - France 5Entrée libre (France 5)

Par Laurent Goumarre

Pia Petersen, Un écrivain, un vrai, Actes Sud

Photo tirée de l'émission Entrée Libre sur France 5

 

France Inter
La Librairie francophone
Emmanuel Khérad

Logo de France Inter

Guy Goffette, Pia Petersen et Uderzo



Site de France Inter

 

France Inter
(Le 5/7 du week-end)
Entre chien et loup

Logo de France Inter

Par Laurence Garcia



 

Site de France Inter

France Culture
Le Rendez-vous
Laurent Goumarre

Logo de France Culture

avec Robert Guediguian,
Pia Petersen
et la Session de Mama Rosin

Émission du 5 février 2013

 
Partager sur vos réseaux préférés

Reboot

REBOOT

- Art 1: Il faut matérialiser l’air du temps.

Dans les années quatre-vingt, l’informatique arrive sur le marché du travail et s’introduit à domicile. Le cerveau artificiel prend la place de l’homme, le remplaçant peu à peu.
Dans les années quatre-vingt-dix, avec Internet les notions espace et temps explosent, nos repères géographiques (...)

 

Cliquez pour continuer...

 
Copyright © 2014 Site de Pia Petersen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.