Pia Petersen Le site officielSite de Pia Petersen

Logo de Facebook Logo de Twitter Logo de Linkedin Logo de Google+


Logo de L'Académie françaisePrix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises

Décerné à Pia Petersen par L'Académie française

Site: L'Académie française

 

Logo de France CultureMardi 28 juin à 11h30 sur France Culture
Culturesmonde de Florian Delorme

 

Invitée: Pia Petersen

 

 

Trois petites excursions

Couverture Revue ImproJazzImproJazz n° 225 (Juin 2016)

J'ai toujours de la musique en tête, je la compose, je l'entends, je la mélange à des musiques que j'aime.
Seulement mes notes sont des mots.

Extrait de la rencontre.

Site: ImproJazz

 

Couverture IntranQu’îllités n° 4IntranQu’îllités n° 4 (Juin 2016)

J'aurais voulu être une valise
Texte de Pia Petersen

Site: Éditions Zulma

 

Couverture Images nomadesImages nomades
Photographies de Patrick Devresse

Dog story
Texte de Pia Petersen

Site: Patrick Devresse

 

 

 

 

 

 

En librairie le 10 décembre 2015

Couverture du livre Le chien de Don Quichotte - Éditions PocketLe chien de Don Quichotte

Éditions Pocket

Un curé alcoolique. Un chien. Et un livre.
Sans la coïncidence de ces trois éléments dans la vie d'Hugo, porte-flingue heureux d'un patron véreux, sa petite routine de meurtres commandés aurait pu continuer longtemps. Mais maintenant Hugo veut faire le bien, défendre la veuve et l'orphelin, comme le héros de son livre.
D'ailleurs, les jeunes hackers qu'il a pour mission d'éliminer, il leur donnera juste une gentille leçon.
Seulement dans la vraie vie, il ne sert à rien de sermonner les moulins à vent.
«Le septième roman de Pia Petersen est un bijou.» La Marne

Lire un extrait...

Cliquer pour continuer...

 

 

Premier tome d'une série littéraire

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Mon nom est Dieu - Éditions PlonMon nom est Dieu

Éditions Plon

Dieu décide de dicter sa biograghie. Surprises à la clef!.
Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et bougon, peut-être dangereux, qui se place obstinément sur son chemin... Surtout quand il lui annonce qu'il est Dieu et qu'il l'a choisie pour écrire sa biographie! Contre toute raison, Morgane, résolument incroyante, va se laisser captiver par ce personnage improbable. Un Dieu amer, découragé, qui ne comprend pas pourquoi les hommes se détournent de lui – à l'exception de Jansen, fondateur d'une Église aux allures de secte, qui a décidé d'en faire son icône.
À cette fable, Pia Petersen parvient à donner une étonnante réalité. Comme Morgane, le lecteur finit par se demander s'il n'a pas réellement affaire à Dieu. Et se laisse prendre au miroir d'une fiction qui en dit assez long sur notre modernité si incertaine d'elle-même...

 

Cliquer pour continuer...

 

Prochains événements

Cliquer pour agrandir

Logo de la compagnie L'oeil de Pénélope

Adaptation du roman Une fenêtre au hasard de Pia Petersen pour la scène - Par la compagnie L'oeil de Pénélope Adaptation pour la scène du roman
Une fenêtre au hasard
de Pia Petersen
* Création 2016 *

Par la compagnie L'oeil de Pénélope

Site: L'oeil de Pénélope

 

 

Article

Logo du journal L'Humanitél'Humanité (Pia Petersen)Logo du journal L'Humanité
Août 2015

Lire le pays // Les gens

50 écrivains parmi les grands noms de la littérature francophone ont accepté de « lire le pays » pour l'Humanité et vous invitent à découvrir chaque jour une nouvelle inédite.

Un écrivain américain...

Percival Everett, l'écrivain que je considère comme l'un des plus importants d'aujourd'hui, est enfin assis juste en face de moi. Nous sommes dans le désert, installés sous un parasol qui nous protège du soleil et autour de nous, le sable. Il y a comme un étrange silence. Il me dit que je dois écouter, être attentive et j'entendrai.Ce n'était pas facile d'obtenir ce rendez-vous, ni de m'y rendre, j'ai dû franchir huit fuseaux horaires. J'ai lu tous ses livres en français, en anglais, des essais sur son travail, des analyses minutieuses, riches et complexes. Il paraît si simple, si direct, que j'ai du mal à faire le lien avec tout ce que j'ai lu sur lui. Finalement, les questions que j'ai préparées émergent plus de la manière dont les critiques le lisent que de ma propre lecture. Je laisse tomber mes questions.

Lire l'article...

 

Interviews

Logo L'ExpressL'Express (Delphine Peras)
Juin 2015

 

Noces en bleu, blanc, rouge dans le monde de la culture


Romancière, universitaire, réalisateur, éditrice, ils ont épousé la nationalité française. Un mariage de raison ou de passion. Pour le meilleur et pour le pire. Itinéraires sans regrets.

L'écrivain danoise a divorcé de sa langue et de sa terre natale

Etre française : la bonne solution, à condition d'être d'un autre pays. L'idéal de l'auteur de Passer le pont : sans doute, n'appartenir à personne, à aucun drapeau. La binationalité, pour elle, est la promesse d'une liberté, d'une échappatoire. (...)

 

Lire l'article...

 

 

Presse/blogs

Cliquer pour agrandir

Logo du blog Action - SuspenseAction-Suspense
(C. LE NOCHER) - Décembre 2015

Site Action - Suspense

Coup de cœur pour Le chien de Don Quichotte de Pia Petersen
aux Éditions Pocket

...Vous n’aimez pas tellement les polars, alors lisez ce roman. Vous n’aimez pas tellement les romans, alors lisez ce polar.
Même s’il est jalonné par quelques morts, ce n’est pas un roman d’action, ni une fiction criminelle, que nous a concocté Pia Petersen. Certes, les péripéties et l’humour ne manquent pas. Pourtant, ce qui rend délicieuse cette lecture, c’est le regard de l’auteure sur notre époque, notre système et ses contradictions dans tous les camps.
... Comment ne pas décerner un Coup de cœur à ce roman hors norme? (...)

Lire la suite...

 

Logo de MondoBlogLibre de lire (Charles Wébert)
Mai 2014

Pia Petersen: les femmes en Occident, sont-elles libres?

Ce livre de 112 pages pose des problèmes profonds. Pia Petersen s’expose au scandale, soulève le voile que porte la société occidentale qui se dit libre et dans laquelle la femme est un dogme, une chose à ne pas toucher, qui ne peut se (re)penser, effort pourtant indispensable à son plein épanouissement. (...)

Lire l'article...

 

Logo du blog Salon littéraireSalon littéraire
(François Xavier)
Janvier 2014

Pia Petersen brise l’ultime tabou, nom de Dieu!

"Les prêtres, les imams, les prophètes, un vrai cauchemar, des escrocs, des arnaqueurs qui ne voient que leur intérêt": Dieu n’a pas la langue dans sa poche!
Le voilà cabotin, aime à se plaindre pour un oui pour un non mais ne peut contenir sa joie quand il découvre, dans une librairie, tous ces livres qui ne parlent que de Lui. Au point de s’amuser à draguer les fidèles qui le prennent pour un fou ou un pervers…
Dieu est parmi nous et il est amère: il n’était pas revenu depuis la genèse et il découvre des Hommes "ingrats, instables, égoïstes, destructeurs et plus encore et le résultat, c’est une extrême solitude mais personne ne se rend donc compte de ça?" (...)

Lire l'article...

 

Logo du site In Cold BlogIn Cold Blog
Octobre 2013

Basic instinct
Pia Petersen - Instinct primaire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pia Petersen, par la voix de sa narratrice tout au moins, n’y va pas avec le dos de la cuillère. Son plaidoyer politiquement incorrect est jubilatoire. En libérant ainsi la parole de ces femmes ostracisées et condamnées au silence, mais plus nombreuses qu’on pourrait le laisser penser, elle risque fort de faire grincer des dents dans les chaumières.
Un texte bref mais dense, indispensable et salutaire.
À glisser d’urgence entre toutes les mains, hommes et femmes confondus. (...)

Lire l'article...

 

 

Textes - Nouvelles...

Boris Vian en Haïti

Texte paru dans le n°70 de La Revue L'Atelier du roman
et dans le n° 2 de la revue Intranqu'îllités

 

Boris Vian et sa trompettePoète, écrivain, chroniqueur, jazzman, ingénieur, Haïti était incontournable mais il ne l’avait jamais visité. Aujourd’hui il se venge en posthume, pour redevenir vivant.
Il aime jouer avec les mots. Port-au-Prince. Il fait la queue dans une espèce de hangar. L’accueil est chaleureux chez vous mais qu’est-ce que c’est déglingué, il dit à une femme à côté de lui à l’aéroport, serrant sa trompinette contre lui. Le contrôleur de passeport fixe son instrument avec méfiance. Un flic fait signe à Boris de passer. Il passe sous un panneau, port d’armes interdit. La java des bombes atomiques. Dehors, Port-au-Prince l’attend. Soleil cru. Un bruit assourdissant lui saute à la figure, des klaxons, des musiques, des voix fortes, des cris stridents, les gens se parlent. Il est compressé par la ville surpeuplée, la foule, des mains, des bras, des corps partout. Vertige. Ça tourne dans sa tête.
Il est chez lui, enfin, dans un marasme fou que la mort omniprésente rend vivant. Vivre jusqu’à la dernière goutte. Vivre comme jamais avant. Vivre avant qu’il ne soit trop tard. Vivre tout de suite, ça ne peut plus attendre, c’est maintenant qu’il faut y aller.

Cliquez pour continuer...

 

Nora et la musique

SaxophoneNora n’arrivait pas à oublier le vieux clochard qu’elle avait croisé pendant que sa mère faisait des courses, il était assis sur le trottoir, adossé contre le mur et il jouait du saxo.
C’était le printemps, il ne faisait pas trop froid et les gens étaient plus souriants que d’habitude. Nora ne l’avait jamais vu avant. Elle s’était sentie étrangement troublée par le son triste de l’instrument et quand sa mère sortit de la boutique, Nora voulut rester encore pour l’écouter. Sa mère lui dit qu’elle le verrait un autre jour, tu as des devoirs ma chérie et elle entraîna sa petite fille avec elle. Nora tourna la tête et regarda le vieux clochard aussi longtemps que possible. (...)

 

Cliquez pour continuer...

 

Passagers des Vents

Résidence artistique et littéraire en Haïti

Site de la résidence: Passagers des Vents

Cliquer pour agrandir

Couverture de la revue Intranquillité n° 3 par Pierre Soulages - Publication des Passagers des vents Couverture de la revue Intranquillité - Publication des Passagers des ventsCommander la revue Intranqu'îllités

 

Lire l'article de Pia Petersen
paru dans la revue Intranqu'îllités n° 1

 

 

 

 

Pia Petersen, invitée en décembre 2011

Passagers des Vents - Résidence artistique et littéraire en Haïti

Découvrez Haïti, pays réel, pays rêvé sur Culturebox!

En savoir plus...

 

 

Traduction

Couverture du livre Parfois il discutait avec Dieu en italienLa strada è la mia casa

Edizioni San Paolo
Data di pubblicazione: 1 Maggio 2011

Un romanzo forte e intenso. La nostra società vista con gli occhi di un clochard per scelta.
Hadrien, è un clochard, che nessun disastro famigliare, nessun fallimento sul lavoro, né l’alcool o le droghe, hanno spinto sulla strada, ma un attacco di claustrofobia, l’improvvisa impossibilità di rimanere più a lungo impigliato nella rete dei doveri, delle convenzioni, dei ricatti che la società moderna impone ai suoi abitanti, condannati a una felicità senza scampo, in cui non solo il denaro e il benessere, ma anche una fitta rete di legami personali in gran parte basati su regole tanto immotivate quanto inviolabili, li condanna all’obbedienza assoluta.

Cliquez pour continuer...

 

Couverture du numéro 85 de L'Atelier du RomanL'Atelier du Roman n° 85
2e Rencontre de Thélème

Liberté
Quelles règles pour quel jeu?

Le mois d’octobre dernier, a eu lieu à l’abbaye de Seuilly (Touraine) la deuxième Rencontre de Thélème.
Deux textes de Pia Petersen
La liberté, mon ennemie
À la recherche de Percival Everett
La troisième Rencontre de Thélème est en route.
Le sujet proposé par Pia Petersen figure à la fin du volume.

 

Couverture du Dictionnaire des mots manquants - Éditions Thierry MarchaisseDictionnaire des mots manquants

Éditions Thierry Marchaisse

Belinda Cannone & Christian Doumet

Un enfant qui perd ses parents? C’est un orphelin. Mais un parent qui perd son enfant? Il n’existe pas de mot pour le désigner.

Toute langue a des lacunes lexicales, des zones de sens auxquelles ne correspond aucun terme précis. Ce dictionnaire littéraire donne la parole à quarante-quatre écrivains qui tentent, non pas de fabriquer des néologismes, mais simplement de décrire et d’interroger quelques manques éprouvés dans leur pratique de la langue.

Nul souci d’exhaustivité, nulle possibilité même. Mais l’esquisse d’une cartographie des absences, dans un certain paysage de la littérature française contemporaine.

Identité - Auteur - Origine
Texte de Pia Petersen

Éditions Thierry Marchaisse

 

Now in US bookstores

Couverture de Marseille Noir - Asphalte éditionsMarseille Noir

Akashic books

Translated by David and Nicole Ball.

Marseille provides magnificent material for writing. For a long time, when it still had its eye on the sea, it was in fact a veritable "open city" for writers on shore leave... It welcomed some of the greatest globe-trotting writers... lost travel writers and novelists, advocates of a vagabond literature that turned Marseille into one of the capitals of "world fiction" well before the English defined the concept... At the same time, poet and lovers of literature were growing up in the city...
The contributors to Marseille Noir come from diverse cultures - and sometimes languages - but all of them participated in the construction of this fictional cartography of Marseille - or is it a monograph? - with their own imaginary visions. All have their own re-creations, or even their own distored memories or selective amnesia... This anthology is neither a comprehensive survey nor a compilation... An anti-guidebook? Maybe. If Marseille Noir does have any homogeneity, it's mostly because the authors put Marseille at the heart of their stories, because the city here is omniscient, omnipresent, and recurrent - a character in its own right.
The prosecution - Short story by Pia Petersen

 

Couverture du livre Un écrivain, un vrai - Éditions Actes SudUn écrivain, un vrai

Éditions Actes Sud

Un écrivain, un vrai, c’est le titre de l’émission de téléréalité dont Gary Montaigu a accepté d’être la vedette. Une équipe télé s’est installée chez lui et le filme en permanence ; au fil de rendez-vous quotidiens, les téléspectateurs sont invités à intervenir sur l’intrigue de son roman en cours. Auteur populaire et reconnu par ses pairs, Gary est au faîte de sa carrière. S’il s’est prêté au jeu, c’est par ambition mais aussi par amour sincère de la littérature, dans la conviction que la petite lucarne a le pouvoir d’inoculer le virus de la lecture dans tous les foyers. Quelques mois plus tard, il a déserté la vie publique, n’écrit plus rien de bon et reste enfermé chez lui, dans un fauteuil roulant… aurait-il sous-estimé les effets de la médiocrité télévisuelle ? Avec une ironique clairvoyance, Pia Petersen interroge le rôle de l’artiste dans nos sociétés contemporaines interactives. Face au simplisme démagogique et aux charmes fallacieux du storytelling, elle plaide avec détermination pour la complexité de la pensée, la liberté de créer sans le souci de séduire, l’engagement total sur un chemin de création, sans concessions.

Cliquer pour continuer...

 

Couverture du livre Instinct primaire - NiL éditionsInstinct primaire

NiL éditions

Avec l'originalité qui la caractérise, Pia Petersen pénètre dans la grande tragédie de l'incompréhension entre hommes et femmes pour observer le sentiment amoureux et son asservissement aux moeurs d'une époque. Depuis les paradoxes d'un temps ou «le mariage et les enfants pour tous» se cogne à la valse des divorces et au surpeuplement, jusqu'aux vices cachés des esthétiques littéraires féminines, elle mène une savoureuse exploration de nos instincts primaires.

Cliquer pour continuer...

 

 

Presse

Cliquer pour agrandir

Article de George paru dans Femme ActuelleFemme Actuelle (George)
Avril 2016

 

"Un écrivain, un vrai" Pia Petersen

 

Les romans de Pia Petersen ont cette force de nous faire réfléchir. Ma lecture d’Instinct primaire avait déjà suscité en moi beaucoup d’interrogations et mon exemplaire était parsemé de remarques au crayon dans les marges, de phrases soulignées. Là encore, j’ai ressenti le besoin de souligner de nombreux passages, mais contrairement au précédent, j’adhère totalement aux idées exprimées dans ce roman-ci.
Quelle est la place de l’écrivain dans cette société de l’image dans laquelle nous vivons, quelle est la place de la littérature, pas seulement des livres, mais de la littérature? Ce que l’on appelait avant la littérature d’idées, celle qui s’interroge sur le monde. Doit-on finalement écrire pour plaire ou pour faire penser? Est-ce que lire se réduit juste à se faire du bien avec des romans feel good pour oublier le monde comme il va?
Pia Petersen, dans ce roman que je ne saurais trop vous recommander, interroge son lecteur sur son rapport à la littérature, aux livres, son rapport à l’image, à la notoriété. Elle interroge son lecteur sur la valeur réelle du livre qui ne peut être un produit commercial comme les autres, qui n’est pas un produit commercial.
Un écrivain, un vrai est une défense et illustration de la littérature, et ça fait du bien! (...)

Lire l'article...

 

 

Logo du quotidien L'HumanitéL'Humanité (Muriel Steinmetz)
Octobre 2013

En refusant le mariage, Pia Petersen choisit l’amour

Dans une lettre adressée 
à un homme, la romancière développe 
tout un 
faisceau d’idées paradoxales 
sur la condition de femme et de mère.

 

Ne pensez-vous pas que 
votre confession à contre-courant va provoquer quelque scandale, dans la mesure où vous prenez fait et cause pour le célibat et l’amour avec un grand A, ce qui peut déjà sembler un paradoxe?

Pia Petersen. Si mon livre fait scandale, c’est que j’aurai mis le doigt sur un vrai problème. L’amour et le célibat ne sont pas contradictoires. Peut-être même que le célibat est nécessaire à l’amour. Durant la rédaction de cette lettre, j’ai souvent pensé que mes idées allaient heurter parce que, aujourd’hui plus qu’hier, les gens sont susceptibles et se refusent à penser jusqu’au bout. (...)

Lire l'article...

 

Logo L'ExpressL'Express (François Busnel)
Mars 2013

Article de François Busnel paru dans L'Express - Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur la croix blanche en bas à droite pour zoomerEcrivain en télé-réalité

... Tout cela n'est qu'une fiction - excellente - que l'on doit à la romancière danoise Pia Petersen. Avec un sens aigu de l'analyse, elle nous offre une magnifique fable contemporaine qui interroge le processus créatif, le désir de changer le monde, maîs aussi le statut de l'artiste dans un univers où Internet et la télé-réalité auront réussi à nous faire croire que tout le monde peut (doit) devenir un génie.
Ce roman glaçant est une stimulante invitation à penser notre époque. (...)

Lire l'article...

 

Logo de Paris-MatchParis-Match (Irène Frain)
Février 2013

Pia Petersen l'anticonformiste

Article paru dans Paris-Match - Cliquer sur l'image pour l'agrandir et sur la croix blanche en bas à droite pour zoomerDans son nouveau roman, la Danoise se moque avec bonheur de la littérature calibrée.
Irène Frain a rencontré cet électron libre. (...)

Lire l'article...

 

 

 

 

Cliquer pour agrandir

Couverture de Raise MagazineRaise

Clin d'oeil

Lire la nouvelle de Pia Petersen
sur des photo de Rubèn Plasencia

 

 

 

 

 

Couverture de la Revue de Littérature ComparéeRLC
Revue de Littérature Comparée
Avril - Juin 2014

Métamorphoses des mythes

Le Chien de don Quichotte (2012) ou la réécriture du mythe cervantin dans un roman policier de Pia Petersen

Le roman de Pia Petersen Le Chien de don Quichotte (2012) participe, dès le titre, d’une intertextualité flagrante avec le roman de Cervantes, un livre qui se présente comme un modèle essentiel dans le parcours du héros.

Esther Bautista Naranjo Universidad de Castilla-La Mancha

Cliquer pour continuer...

Télécharger l'article complet

 

Couverture de la dernière parution de l'Atelier du Roman consacré à Un écrivain, un vraiL'Atelier du Roman

Reality show version romanesque
Un écrivain, un vrai,
de Pia Petersen

Articles de Olivier Maillart, Simona Carretta, Christophe Ferré, Alison Rice, François Xavier, Trevor Cribben Merrill et Lakis Proguidis.

Quand un être humain […] passe son temps à faire comme si c’était vrai, comme si cet être ressentait certaines émotions et que ses actes les reflétaient, l’être finit par les adopter réellement, pour de vrai.
(Alison Rice).

 

L'Atelier du Roman est une revue littéraire française fondée à Paris en 1993 par l'essayiste Lakis Proguidis.

Ont participé à cette revue: Milan Kundera, Günter Grass, José Saramago, Ernesto Sabato, Philippe Muray, Michel Déon, Benoît Duteurtre, François Taillandier, Philip Roth, Emmanuel Carrère, Fernando Arrabal, Michel Houellebecq, Claudio Magris, Richard Millet, Lydie Salvayre, Jean-Claude Pirotte, Dominique Noguez, François Ricard, Michel Host, Alain Finkielkraut, Jean Rolin, Péter Esterházy...

Cliquer pour continuer...

Abonnez-vous à L'Atelier du Roman

Télécharger le bulletin d'abonnement

Éditions Flammarion - L'Atelier du Roman

 

 

Pia Petersen se découvre...

Cliquer pour agrandir

Lira bien qui lira le dernier - Hubert Nyssen - Éditions Labordans le livre de Hubert Nyssen

Lira bien qui lira le dernier
Éditions Labor

Peu à peu - mais en vérité très vite - la révolution s'accomplit, me disait récemment une amie danoise qui en a fait l'argument sous-textuel d'une fable étrange (Parfois il discutait avec Dieu - Pia Petersen), une révolution qui, à terme (pour autant qu'un terme soit imaginable dans cette procédure), aura très vraisemblablement inversé les pôles de la perception. Le virtuel, instrument de la servitude, sera devenu la réalité fondamentale et le réel, lui, affligé par la pauvreté de n'être qu'un réel sans magie, sans prestige et sans sortilège, privé de ses tambours et trompettes, apparaîtra comme une pauvre et triste contrefaçon....
.

 

Cliquer pour agrandir

Pétronille - Amélie Nothomb - Éditions Albin Micheldans le livre d'Amélie Nothomb

Pétronille
Éditions Albin Michel

 

 

Cliquer pour agrandir

Rivegauchez-vous! - Natacha Braque - Éditions de l'Opportundans le livre de Natacha Braque

Rivegauchez-vous!
Éditions de l'Opportun

Manifeste pour la traduction en danois des oeuvres de Pia Petersen..

 

Cliquer pour agrandir

Écrivain et oiseau migrateur - Alain Mabanckou - André Versailles éditeurdans le livre d'Alain Mabanckou

Écrivain et oiseau migrateur
André Versailles éditeur

Quelques années plus tard, elle vint me voir à Los Angeles. Je lui annonçai une bonne nouvelle:
- Cette fois tu seras invitée au Salon du livre de Paris, ton pays d'origine est à l'honneur!
Hélas, on ne l'invita pas. La raison? Elle écrit en français, pas en danois, donc elle n'est pas une écrivaine danoise, mais française.

Pia est donc un "écrivain sans domicile fixe".
Et tant pis pour les littératures française et danoise, moi, je l'ai adoptée. C'est depuis ces déceptions que je la considère comme une grande écrivaine "congolaise d'origine danoise"...

Extrait du livre d'Alain Mabanckou

 

Cliquer pour agrandir

L'individu qui vient... après le libéralisme - Dany-Robert Dufour - Éditions Denoëldans le livre de Dany-Robert Dufour

L'individu qui vient... après le libéralisme
Éditions Denoël

Après avoir surmonté en un siècle différents séismes dévastateurs - le nazisme et le stalinisme au premier rang -, la civilisation occidentale est aujourd'hui emportée par le néolibéralisme. Entraînant avec elle le reste du monde. Il en résulte une crise générale d'une nature inédite: politique, économique, écologique, morale, subjective, esthétique, intellectuelle...
.

 

10 bonnes raisons de ne pas lire...
Pia Petersen

..."Elle est danoise mais n’écrit pas de polars, ce qui est décevant."...

Lire les 9 autres raisons...

 

Logo de QuizzbizDécouvrez Pia Petersen... dans un quizz

Les écrivains étrangers qui ont écrit une ou plusieurs oeuvres en français.
Certains auteurs étrangers ont écrit tout ou partie de leur œuvre en français: saurez-vous les identifier?

Quizz.biz

 

 

Mes coups de coeur


Autobiography

Miles Davis

Autobiography - Miles Davis - Éditions Simon and Schuster

Éditions Simon and Schuster

Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes

Srdja Popovic

Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes - Srdja Popovic - Éditions Payot

Éditions Payot

Los Angeles

Histoire visuelle
de la cité des anges

Jim Heimann

Los Angeles, histoire visuelle de la cité des anges - Jim Heimann - Éditions Taschen

Éditions Taschen

 

Radios - Télés


France Inter
Remède à la mélancolie
Eva Bester

Logo de France Inter

Invitée: Pia Petersen

Émission du 7 août 2014



 

 

France Culture
Le Carnet d'or
Augustin Trapenard

Logo de France Culture

Page 106 - Amour

avec Philippe Djian, Dominique Noguez et Pia Petersen

Émission du 14 décembre 2013

 

La Grande Librairie (France 5)

Par François Busnel

Photo tirée de l'émission La Grande Librairie sur France 5

 

Logo de l'émission Entrée libre - France 5Entrée libre (France 5)

Par Laurent Goumarre

Pia Petersen, Un écrivain, un vrai, Actes Sud

Photo tirée de l'émission Entrée Libre sur France 5

 

France Inter
La Librairie francophone
Emmanuel Khérad

Logo de France Inter

Guy Goffette, Pia Petersen et Uderzo



Site de France Inter

 

France Inter
(Le 5/7 du week-end)
Entre chien et loup

Logo de France Inter

Par Laurence Garcia



 

Site de France Inter

France Culture
Le Rendez-vous
Laurent Goumarre

Logo de France Culture

avec Robert Guediguian,
Pia Petersen
et la Session de Mama Rosin

Émission du 5 février 2013

 

Reboot

REBOOT

- Art 1: Il faut matérialiser l’air du temps.

Dans les années quatre-vingt, l’informatique arrive sur le marché du travail et s’introduit à domicile. Le cerveau artificiel prend la place de l’homme, le remplaçant peu à peu.
Dans les années quatre-vingt-dix, avec Internet les notions espace et temps explosent, nos repères géographiques (...)

 

Cliquez pour continuer...

 
Copyright © 2016 Site de Pia Petersen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.